France-Turquie: match haute tension – Sunriseread – Championnat d’Europe de Football 2020

37
France-Turquie: match haute tension - Sunriseread
 - Championnat d'Europe de Football 2020

Ce lundi, la France accueille la Turquie au Stade de France pour un match de qualification à l'Euro 2020. Ce montage semble très tendu.

Ce lundi, le groupe France jouera une grande partie de sa qualification pour l'Euro 2020 suivant. Certes, si le Bleus Didier Deschamps battait la Turquie sur le Stade de France (montage en fait à respecter pour résider sur notre résidence commentée), le Les champions du monde seront probablement certifiés pour les concurrents continentaux suivants. En plus de cela, cette confrontation inquiète les autorités et se classe au premier rang des menaces de débordements.

Certes, le contexte géopolitique est déjà accusé et le président de la République, Emmanuel Macron, a demandé à son homologue turc, Recep Tayyip Erdoğan, de cesser son offensive en Turquie. Ce qui ne plait probablement pas aux fans turcs. Sur l'assemblée pour y aller déjà, l'hymne français avait été somptueusement sifflé et c'est dire que les 2 nations ne résident pas, à ce second, d'affection et d'eau récente. Le système de sécurité sera probablement massif avec 600 policiers et 1400 stadiers (au lieu de 1100) basés sur Le Parisien.

"L'environnement peut être tendu"

Le précédent de 2009 nécessite inévitablement un avertissement car le match a été interrompu pendant 5 bonnes minutes lorsque des projectiles et de la fumée sont tombés sur le jardin de Gerland. Enfin, il existe un réel doute quant à la variété des adeptes turcs qui seront probablement présents dans les baies du forum de discussion dionysiaque. Formellement, ils vont être 3800, mais il se pourrait que la quantité atteigne 25000 abonnés. Ce qui pourrait être très sophistiqué à gérer en fait.

Pour sa moitié, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF) a acquis l'ambassadeur de Turquie. «J'ai acquis l'ambassadeur de Turquie pour prendre contact avec ses équipes de fans et avoir leur propre sécurité. Nous sommes impliqués avec le ministère de l'Intérieur, car il y aura probablement beaucoup de Turcs. Certains voyagent, d'autres résident en France ou en Europe, et ne partagent jamais tous la même imagination politique et prémonitoire. Il pourrait aussi y avoir des réactions, l'environnement pourrait aussi être tendu », a admis le patron du football français au sein du Journal du Dimanche. Ambiance.