FSE, la Commission européenne promeut la Ligurie sur l'utilisation des fonds en 2020: "Résilience et imagination démontrées" – Savonanews.it – Foot 2020

22

"Vous avez tout mis en œuvre pour cette crise, en faisant preuve d'imagination et de résilience. Vous avez mis l'humain au centre et fait de l'innovation: un cadre qui sera également utilisé pour la planification future".

Ce sont les mots avec lesquels Adelina Dos Reis, chef de division de la DG Emploi de la Commission européenne, a commenté le rapport sur l'utilisation des ressources du FSE par les conseillers Ilaria Cavo (Formation) et Gianni Berrino (Travail) formalisé lors de la réunion du Comité de surveillance du Fonds social européen qui s'est terminée en hier soir. Le comité a également réuni le représentant de la Commission européenne Stefano Cumer, le représentant d’Anpal Marianna D’Angelo, l’agence de cohésion Angela Savastano et les représentants locaux du partenariat.

"Un avis particulièrement positif et motivant, celui du directeur de la division qui a participé aux travaux pour la première fois, qui certifie la qualité, l'efficacité des investissements et la capacité à réagir de notre système dans une année compliquée comme 2020"Il commente Conseillère Ilaria Cavo qui, en tant que conseiller à la formation, a présidé hier la réunion annuelle du comité de surveillance tenue par visioconférence.

"Dans la relation – explique Cavo – Deux axes d'intervention ont été tracés en 2020: les investissements dans les actions de formation traditionnelles liées à l'emploi et l'employabilité des formations tout au long de la chaîne de formation professionnelle, des formations de trois ans aux STI; et la reconversion des investissements pour faire face à l'urgence Covid (44 millions reconvertis en programme opérationnel d'un montant total de 354 millions d'euros pour la période de sept ans en cours de conclusion et relevant de l'accord Provenzano)".

Puis le commissaire continue: "L'appel d'offres pour les tablettes a été activé en 2020, avec une allocation de 7,2 millions; des bons pour les camps d'été qui, avec 6 millions, ont financé 35 000 semaines pour les enfants; des bons de transport en toute sécurité qui, avec 3,4 millions, garantissaient des bons de taxi à 14 000 personnes de plus de 75 ans et fragiles; les bons pour les travailleurs de la cantine (2 millions d'euros) et le show business (700 mille euros), les bons pour les écoles égales (2,8 millions pour 9 mille élèves). Le majordome de quartier, par exemple, a été apprécié comme une bonne pratique pour sa capacité à s'être converti aux besoins de la pandémie en activant simultanément des stages pour les chômeurs et des bons pour la sécurité des transports (pour la double signification d'être destiné à des catégories fragiles et en même temps aux catégories de travailleurs pénalisés par la crise".

"Les deux manœuvres d'accompagnement des entreprises et des travailleurs du secteur du tourisme ont été très appréciées – souligne le commissaire BerrinoAvec le projet SMART @ TTIVO, nous avons structuré des parcours intégrés individuels de services de politique active du travail et de services de formation qui peuvent être utilisés «à distance» et avec des allocations de participation. Avec les “ Bonus à l'embauche dans le secteur du tourisme '', par rapport à l'édition précédente, nous avons réduit la durée minimale du contrat de travail de 6 mois à 4 mois et introduit le cumul de l'incitation à l'embauche avec des filets de sécurité sociale avec raison “ Covid-19 ». Nous avons également élargi la liste des codes Ateco qui peuvent être encouragés auprès des voyagistes et des agences de voyages et prolongé la période d'ouverture du guichet pour la soumission des demandes de 22 juin 2020 au 31 mars 2021. Au total, nous avons alloué un total de près de 10 millions d'euros à ces projets et au 31 décembre le total des demandes reçues s'élevait à environ 1800".

"Nous avons également soutenu les travailleurs impliqués dans la restauration scolaire et les services de nettoyage avec un plan dédié qui prévoit une dotation financière totale de 1,8 million d'euros – ajoute Berrino – Nous avons envisagé à la fois l'activation d'un cycle de séminaires utilisable entièrement à distance et visant à adapter les compétences des travailleurs dans le domaine de la sécurité post-Covid-19 par la mise à disposition de bons, et le soutien aux revenus des travailleurs par l'octroi de primes. unique pour un montant maximum de 1050 euros chacun. À la 31 décembre 2020 1318 demandes ont été reçues (dont 1201 recevables) pour un total de 1,2 million d'euros accordés".

Le Comité de Surveillance a approuvé à l'unanimité le rééchelonnement des ressources 2020, précisément pour faire face à l'urgence, et a certifié que le seuil de désengagement au 31 décembre 2020 avait été dépassé: avec les 63,3 millions engagés, la Région Ligurie l'a dépassé 8,64%.