GUIDONIA – Killer routes, encore 40 mille euros pour boucher les trous – Euro 2020

27
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

En octobre 132 mille euros avaient été dépensés, maintenant il est prêt à payer 40 mille autres. C'est ainsi que la municipalité de Guidonia Montecelio fait face à l'urgence du trou.

En fait, lundi 7 décembre, la détermination numéro 193 a été publiée avec laquelle l'administration alloue 40 mille euros supplémentaires pour l'entretien ordinaire et extraordinaire des routes, qui seront confiés directement à un entrepreneur choisi par la suite via le MePa. (Marché électronique pour les administrations publiques).

Une véritable urgence est celle des nids-de-poule, que l'administration grillina a décidé de combattre en attribuant systématiquement des travaux en dessous du seuil à une affectation directe, même en période de pluie intense comme celle-ci avec le risque que le lendemain les travaux soient vains. Les derniers travaux de rapiéçage venaient d'être attribués le 27 octobre dernier: un marché de 74 572,50 euros TTC à la société "S.T.D.di Tolli Paolo e C. S.n.c." di Formello, un autre contrat d'une valeur de 52 764,44 € à "Moviter 78 S.r.l." de Genazzano. Toujours des cessions directes pour les montants autorisés par la loi dans le but d'éviter toute victime, en plus des centaines de dommages aux voitures et motos enregistrés par l'administration à ce jour.

Il convient de rappeler que, sans compter les travaux du mois dernier, entre 2018 et 2020, la municipalité a dépensé environ 443000 euros, dont 90% pour réparer les trous. La commande comprend 48 milliers d'euros à «Abruzzo Restauri srl» du 23 juillet 2018. Les 27 655 euros à «Inviolatella Costruzioni srl» le 25 septembre 2018.

Le 22 février 2019, 26 mille patchs confiés au "P.L. Fouilles de Peretti Sisto ». Le 9 mai 2019, le travail de 26 mille euros confié à "Mario Cipriani srl" à l'occasion du passage du Giro d'Italia.

Le 23 janvier 2020, les 34 900 ont été payés aux «Pascarella Excavations of Cimadon Patrizio». Le 2 mars 2020, les 141 milliers d'euros à «Euroscavi Cilia srl». Le 5 mars 2020, le contrat de 64 804 à "Ci.Se Appalti srl" pour refaire une section du Palombarese. Le 4 mai 2020, le contrat de 29 808 euros à "Codiber srl". Surtout, le contrat «stopgap» de 39966 euros attribué le 16 janvier 2020 à «LuckyBuy srl», société spécialisée dans la restauration qui réalisait les travaux en embauchant des ouvriers et des véhicules, a été mémorable.

(Em. Lan.)