Heineken remplace Laurence Debroux en tant que CFO – Euro 2020

361
Heineken remplace Laurence Debroux en tant que CFO - Euro 2020

Harold van der Broek

Heineken NV remplace son directeur financier dans le cadre d'une autre initiative visant à secouer la direction alors qu'elle se concentre sur son plan de reprise en cas de pandémie.

Le deuxième plus grand fabricant de bière au monde a déclaré lundi que Laurence Debroux quitterait ses fonctions le mois prochain après six ans en tant que directeur financier et serait remplacé par Harold van der Broek, actuellement président de l'hygiène de la société britannique de produits de consommation Reckitt Benckiser.

Van der Broek sera le huitième nouvel ajout à l'équipe de direction de 11 personnes de Heineken depuis que Dolf van den Brink a pris ses fonctions de PDG en février 2020.

Après avoir plongé 204 millions d'euros dans le rouge en 2020 au milieu des restrictions et des verrouillages liés aux coronavirus, Heineken s'est concentré sur la restauration des marges bénéficiaires d'exploitation aux niveaux d'avant la pandémie d'ici 2023. Il a annoncé le mois dernier qu'il supprimait 8000 emplois dans le monde dans le cadre de ses 2 plan de réduction des coûts «Evergreen» de milliards d'euros.

«Harold apporte une expertise financière approfondie et un sens aigu des affaires en tant que président actuel d'une entreprise de plusieurs milliards de livres», a déclaré van den Brink dans un communiqué de presse.

«Il a dirigé des transformations commerciales à grande échelle, possède des décennies d'expérience dans les biens de consommation et apporte une nouvelle perspective externe – ce qui sera un atout alors que nous nous embarquons dans notre aventure EverGreen, entrons dans notre prochaine phase de croissance et construisons sur la grande plateforme établi par Laurence », a-t-il ajouté.

Van den Brink a attribué à Debroux le mérite d'avoir laissé Heineken «dans une situation financière solide et avec les équipes financières en pleine forme, grâce à sa volonté continue de développer et de nourrir de grands talents.»

Selon L'épicier, la pandémie de coronavirus a martelé les ventes de Heineken dans les pubs, bars, restaurants et cafés, avec des revenus en baisse de 16,7% en 2020 à 23,8 milliards d'euros.

Debroux, de nationalité française, a pris la fonction de CFO en avril 2015 après avoir été directeur financier du groupe français de publicité extérieure JCDecaux.

«Au cours de l'année dernière, nous avons façonné ensemble la direction stratégique pour que l'entreprise sorte plus forte de la crise du COVID-19», a-t-elle déclaré. «Je repars avec la pleine confiance que sous la direction de Dolf, la société est entre de bonnes mains pour entreprendre son prochain chapitre de croissance dans le cadre d’une stratégie renouvelée.»

coronavirus, Dolf van den Brink, Harold van der Broek, Heineken, Laurence Debroux