Hémicycle. L'Assemblée législative fait le point sur les activités 2020 – Euro 2020

15
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Hémicycle. L'Assemblée législative fait le point sur les activités 2020

Le budget de l'Assemblée législative en 2020 s'ouvre sur la pandémie qui a affecté et conditionné non seulement le pays mais aussi les choix législatifs régionaux. Il convient de souligner que le Conseil régional des Abruzzes a donné une continuité aux activités institutionnelles à travers la possibilité de tenir les réunions du Conseil régional en présence depuis la session du 1er avril 2020, ce qui en fait la première Assemblée législative d'Italie à se réunir en présence, lors la pandémie, également en ce qui concerne les travaux des commissions du conseil. Tout cela a été possible grâce aux activités extraordinaires réalisées dans six salles physiques intégrées par des systèmes audio et vidéo et des systèmes de visioconférence. En ce qui concerne les mesures législatives adoptées pour faire face à la crise économique dérivée du coronavirus, nous rappelons les mesures importantes adoptées à travers les mesures législatives appelées «Cura Abruzzo 1», «Cura Abruzzo 2», «Cura Abruzzo 3», qui ont permis à la Région d'allouer des ressources égales à 184 202 217 millions d'euros. Toujours dans le contexte de la pandémie, il ne faut pas oublier que le 16 mai 2020, «l'hôpital Covid» de Pescara a été inauguré avec les 32 premiers lits, dont le coût était égal à 11 millions d'euros financés par la protection civile nationale. La garnison a été parmi les premières en Italie à être achevée et compte un total de 214 lits.

Il y a 20 réunions du Conseil régional tenues en 2020, 44 lois approuvées, 27 réunions de la Conférence des chefs de groupe, tandis que les commissions du Conseil d'administration ont tenu 162 réunions au total. Quant au Bureau du Conseil régional, il s'est réuni 25 fois pour un total de 165 résolutions adoptées. Parmi les mesures les plus importantes suivies par le Cabinet du Président figurent: la loi régionale n ° 55/2013 avec 66 demandes réglées en faveur des secteurs culturel, sportif et social, pour un montant égal à 138 375 euros; la loi régionale n ° 57/2017 avec 6008 abonnements à tarif réduit pour les étudiants pour un montant de 148 588 euros; la mise en place de trois bourses de recherche liées à l'activité du Conseil régional à travers l'Université de Teramo pour une contribution totale de 12 000 euros. Enfin, il est à noter que le Bureau a autorisé avec des économies régionales supplémentaires, égales à 225 mille euros, le refinancement de la loi régionale pour les petites entreprises lors du séisme de 2016 et 2017, couvrant le troisième et dernier classement avec 54 entreprises qui seront financées d'ici janvier 2021.

Conformément aux trois années précédentes, les besoins du Conseil régional des Abruzzes continuent de baisser. Conformément au budget approuvé pour la période triennale 2021/2023, l'Assemblée législative enregistre un besoin de 24 831 036 € pour 2021, 24 584 536 € pour 2022 et 24 034 536 € pour 2023. Pour la période triennale 2021 En 2023, on s'attend donc à une baisse de -3,21% du besoin, ce qui se traduit par des économies pour les Abruzzes de moins de 796 500 euros.

Le projet de liaison entre l'hémicycle et le parking "Natali" commence à prendre forme: en effet, une table commune a été mise en place entre la commune de L'Aquila et le conseil régional, dont le vice-président Roberto Santangelo est membre, pour la recherche de meilleure solution possible pour la mise en œuvre de l'intervention. D'autres chantiers importants se profilent à l'horizon: les travaux d'adaptation sismique de la tour qui abrite les bureaux du siège de L'Aquila du Conseil régional ont été confiés (montant des travaux 2.639,708 € – fin des travaux prévue en août 2021) et le bureau de Pescara de Piazza Unione (Montant des travaux 1 345 235 € – achèvement des travaux prévu en novembre 2021). L'institution a également inauguré le nouveau portail, en ligne depuis juillet 2020, qui a été créé en interne par le service informatique. Le site est totalement «responsive» et adapté aux nouvelles directives Agid. Une plateforme de streaming vidéo interne a également été activée pour la transmission des réunions des commissions du conseil d'administration, un besoin lié à la réduction de la possibilité de contagion de Covid-19.

Ces chiffres sont également importants pour les activités des autorités indépendantes. Corecom Abruzzo, présidé par Giuseppe La Rana, a traité 5053 demandes de conciliation, 397 demandes de règlement, 610 mesures urgentes. Il convient également de mentionner le protocole «Femmes et médias», les rafraîchissements aux sociétés de radio et de télévision des Abruzzes pour les pertes causées par Covid égales à 440 milliers d'euros et le vademecum contre les fausses informations. Quant au médiateur régional, l'avocat Fabrizio Di Carlo, son cabinet a traité 350 demandes d'intervention en 2020. Parmi les secteurs les plus touchés: prestations sociales des collectivités locales, mauvais services en ASL régionale, nomination des membres des collectivités territoriales, de l'urbanisme et des travaux publics (reconstruction 2009 et 2016), les prérogatives des conseils municipaux et des conseils municipaux, les questions de protection sociale et de sécurité sociale, les problèmes avec les gestionnaires de la fonction publique. 2020 a été l'année de l'élection de la garante pour l'enfance et l'adolescence, Maria Concetta Fallivene, qui a pris ses fonctions le 4 août 2020. Les principales activités déjà abordées au cours de la première année d'activité sont: le "Projet d'école numérique », le recensement des mineurs dans les structures d'accueil, la mise en place d'un observatoire des questions juvéniles. Parmi les activités du garant régional des détenus, Marco Cifaldi, il convient de noter: l'activation du numéro vert (800 938080) pour le service d'assistance et de soutien aux familles des détenus; le protocole d'accord avec la surintendance du Latium-Abruzzo-Molise du ministère de la Justice pour la gestion de l'urgence SRAS-COV-2 dans le système pénitentiaire de la région des Abruzzes; le don par le Conseil régional d'ordinateurs à la prison de Teramo et Chieti pour faciliter la connexion via Skype avec les familles des détenus; le protocole d'accord avec le recteur de l'université "G. d'Annunzio "Chieti – Pescara et le directeur de la prison de Chieti; le don, sur fonds du Conseil Régional, d'équipements spécifiques pour l'assainissement ultra-rapide des personnes, à l'atelier avec la section de quartier de Vasto. Le 21 janvier 2020, l'organe de la Commission pour l'égalité des chances a également été renouvelé, qui a élu Maria Franca D'Agostino comme présidente et Rosa Pestilli vice-présidente. La Commission a créé des sous-commissions sur "La violence et la protection de l'image de la femme et les questions sociales et de santé", sur "Les réformes budgétaires et institutionnelles" et "Développement économique, travail et formation".

Une activité croissante est celle «sociale» du bureau de presse du Conseil régional des Abruzzes. Voici les chiffres: 1400000 personnes touchées via Facebook, +50% d'augmentation de la chaîne Youtube, 865 abonnés sur Instangram (+309 par rapport à 2019), 1429 abonnés sur Twitter. Le service de presse a également publié 1700 actualités en 2020, organisé 40 conférences de presse à l'hémicycle, garanti la diffusion directe des 20 sessions du conseil régional, produit plus de 200 reportages vidéo et interviews envoyés aux rédactions régionales, catalogué 12500 volumes de la bibliothèque interne «Giuseppe Bolino». Parmi les initiatives futures et déjà planifiées: la création d'une plateforme «cloud», avec le soutien du service informatique, pour partager les contenus audio-vidéo produits par le service de presse; une «satisfaction client» pour améliorer les services proposés à travers des questionnaires spécifiques adressés aux utilisateurs internes et externes qui seront invités à signaler les nouveaux besoins et les éventuels problèmes.