Incubateur HERA: ce que propose le plan européen contre les variantes Covid – Euro 2020

58
Incubateur HERA: ce que propose le plan européen contre les variantes Covid - Euro 2020

Plan européen contre les variantes de CovidEn plus d'identifier les nouvelles variantes de Covid et d'accélérer l'autorisation des vaccins qui les traitent, le Plan Incubateur HERA renforcera la production de vaccins en Europe grâce à une grande alliance entre public et privé.

Horizon 2020: dernier programme de travail, un milliard pour la recherche sur Covid 19

La Commission européenne a présenté aujourd'hui le Plan européen contre les variantes de Covid qui vise à renforcer les défenses de l'Union face au nombre croissant de mutations du virus.

Le danger qui se profile à l'horizon est en fait que les vaccins en cours de développement pourraient à un moment donné ne plus être efficaces contre une nouvelle variante de Covid, replongeant l'Europe dans le cauchemar des premiers mois de la pandémie.

Pour cela, la Commission a lancé un plan – leIncubateur HERA – qu'il collaborera avec des chercheurs, des sociétés de biotechnologie, des fabricants et des pouvoirs publics (en Europe et dans le monde) pour détecter de nouvelles variantes, offrir des incitations à développer des vaccins (nouveaux et adaptés), accélérer le processus d'approbation (dans le sens de celui suivi pour les vaccins antigrippaux) et garantir une capacité de production accrue en Europe.

Le plan de l'UE pour augmenter la production de vaccins

La troisième priorité du plan européen contre les variantes de Covid est donc l'augmentation de la production de vaccins en Europe qui sera réalisée grâce à un mix d'actions, toutes essentiellement basées sur collaboration entre public et privé.

Parmi ceux-ci, il y a tout d'abord la mise à jour (ou la conclusion de nouvelles) Contrats d'achat anticipé, c'est-à-dire les accords d'achat anticipé qui aident à réduire les risques d'investissement privé dans le développement précoce de la capacité de production pour les vaccins qui en sont encore aux premiers stades des essais cliniques. Cependant, sur la base des leçons apprises au cours des derniers mois, tout accord d'achat anticipé (nouveau ou mis à jour) aura comme condition préalable de présenter un plan détaillé et crédible qui démontre la capacité de produire des vaccins dans l'UE, sur la base d'un calendrier fiable.

En outre, pour éviter que des goulots d'étranglement dans l'approvisionnement en matières premières ou la production ne gênent la disponibilité des vaccins, le "Groupe de travail pour la mise à l'échelle industrielleQui agit comme service d'assistance à guichet unique pour toute question et assistance opérationnelle pour résoudre les goulots d'étranglement.

La possibilité de promouvoir (si nécessaire) un projet spécifique sera également particulièrement importante Mécanisme de licence sur une base volontaire pour permettre le partage du savoir-faire technique à travers des partenariats industriels pour la pré-production du vaccin, afin d'augmenter sa production.

Finalement, le Projet EU-FAB, un réseau pour assurer la capacité de production de vaccins et de médicaments au niveau européen.

Comment les actions proposées seront-elles financées?

La Commission investira dans divers aspects du programme, notamment:

  • 75 millions euros pour soutenir le séquençage génomique dans les États membres et à développer de nouveaux tests standardisés pour les variantes;
  • 150 millions euros pour des projets de recherche existants et nouveaux sur variantes sous Horizon Europe.

L'achèvement de laInstrument de soutien d'urgence et l'utilisation deFacilité de financement des maladies infectieuses InnovFin d'Horizon 2020, ainsi que d'InvestEU pour le financement des contrats d'achat anticipé.

Les prochains appels pour le programme de travail Horizon Europe Santé

Vers une Autorité européenne de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (HERA)

L'incubateur HERA et ses pierres angulaires ne représentent que la première étape vers un projet à plus long terme qui implique la création de Autorité européenne de préparation et de réaction aux urgences sanitaires (HERA).

HERA sera une structure permanente qui, en plus d'évaluer les risques, travaillera à faciliter les transferts de technologie, les capacités de production, la cartographie des risques dans les chaînes d'approvisionnement et la recherche et le développement de vaccins et de médicaments.

Dans ce contexte, le projet EU-FAB est également appelé à rester, à terme, une ressource pour la future Autorité européenne HERA.