Indemnités Covid-19, 600 euros également pour les saisonniers, intermittents et en charge des ventes à domicile – Foot 2020

25

Les clarifications dans un document INPS. La prestation de 600 euros ira aux mois de mars, avril et mai. Application unique à l'INPS pour les saisonniers employés dans des secteurs autres que le tourisme, les intermittents, les indépendants occasionnels et en charge des ventes à domicile.

Indemnisation également pour les travailleurs saisonniers employés dans des secteurs autres que le tourisme ou les stations thermales qui ont cessé, réduit ou suspendu leur activité ou leur relation de travail en raison de l'urgence épidémiologique COVID-19. Pour ces sujets, une indemnité sera due pour les mois de mars, avril et mai 2020 d'un montant égal à 600 euros. Inps l'installe dans le Numéro circulaire 67/2020 en application des dispositions du décret interministériel travail-économie n ° 10 du 30 avril 2020 et de l'article 84, co. 8 et 9 du décret législatif 34/2020 (Dl "Relance").

De nouvelles catégories

Le bonus sera attribué à quatre catégories de travailleurs:

à) travailleurs saisonniersmembres de secteurs autres que le tourisme et les spas qui a involontairement mis fin à son emploi au cours de la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2020 (cette relation doit également être la dernière et cette cessation d'emploi doit avoir eu lieu en référence à un employeur relevant des différents secteurs de production du secteur du tourisme et des spas) et qui ont travaillé pendant au moins trente jours au cours de la même période;

b) travailleurs intermittents, visé aux articles 13 à 18 du décret législatif du 15 juin 2015, n. 81, qui ont travaillé pendant au moins trente jours au cours de la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2020 (indépendamment de l'indemnité de disponibilité versée);

c) travailleur indépendant, sans numéro de TVA, non affiliés à d'autres formes obligatoires de sécurité sociale, qui, entre le 1er janvier 2019 et le 23 février 2020, étaient titulaires de contrats autonomes occasionnels renvoyable aux dispositions de l'article 2222 du code civil et qui n'ont pas de contrat en vigueur le 23 février 2020. Le même, pour ces contrats, doit déjà être enregistré le 23 février 2020 à la Gestion séparée visé au paragraphe 26 de l'article 2 de la loi no. 335, avec crédit dans la même période d'au moins une cotisation mensuelle;

ré) en charge des ventes à domicile visée à l'article 19 du décret législatif du 31 mars 1998, n. 114, avec un revenu annuel 2019 provenant des mêmes activités de plus de 5000 € et des détenteurs de TVA active et enregistré au Gestion séparée visé au paragraphe 26 de l'article 2 de la loi no. 335, au 23 février 2020 et non enregistré dans d'autres formulaires obligatoires de sécurité sociale.

Conditions

L'indemnité est égale à 600 euros par mois et peut être accordée à condition que les demandeurs ne soient pas titulaires de pension directe (sauf pour leallocation d'invalidité ordinaire) ni de Abeille sociale ou tout autre contrat de travail permanent autre qu'un emploi intermittent.

Pour la disposition combinée de l'ID du 30 avril 2020 et de l'article 84, co. 8 et 9 du décret législatif 34/2020: a) le versement mensuel de mars ne peut pas être combiné avec le Revenu de base (en avril et mai, cependant, il le devient dans la mesure où le ROC est inférieur à 600 € et dans ce cas il s'agit d'une intégration du RdC jusqu'à un maximum de 600 €); b) le mois de mars il ne peut pas être combiné avec des traitements de supplémentation salariale prévu par le décret législatif 18/2020 (CIGO, CIGD, chèque ordinaire) éventuellement dû (en avril et mai, cependant, il devient dû au fait que la disposition contenue dans l'ID du 30 avril 2020 n'est pas reproduite); c) tous les paiements mensuels sont cumulatifs avec Naspi, Dis-coll o d'autres filets de sécurité sociale reconnus après la fin de la relation de travail (par exemple, le chômage agricole) ainsi qu'avec les prestations d'invalidité civile et les subventions à l'emploi, les stages et les stages; d) tous les paiements mensuels sont cumulatifs entre eux et avec d'autres indemnités de type covid-19 reconnues pour d'autres raisons (par exemple, travail domestique, travailleurs indépendants, etc.).

Questions simplifiées

Pour accéder à l'indemnisation, les travailleurs concernés doivent soumettre application télématique à l'INPS (un pour les trois mois suffit) même en utilisant le modes simplifiés (c'est-à-dire n'ayant que la première partie du code PIN) via un service spécifique attendu sous peu. L'INPS précise cependant qu'en ce qui concerne les saisonniers qui ont rejeté la candidature pour le mois de mars 2020 du fait que l'employeur n'appartient pas aux secteurs du tourisme et des spas, ils n'auront pas à déposer de nouvelle candidature: le la demande sera examinée d'office par l'Agence de sécurité sociale et considérée comme valide aux fins de l'obtention de l'indemnité pour mars et avril et mai 2020.

Suivez sur Facebook toutes les actualités sur les retraites et le travail. Rejoignez les conversations. Nous sommes plus de cinquante mille

Documents: Inps Circular 67/2020