Insultes aux arbitres: inhibition et amende pour Nedved et Paratici – Championnat d’Europe de Football 2020

17
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

«Épithètes sérieusement insultantes» et «expressions irrespectueuses» envers les arbitres lors du match contre Turin: le juge sportif de Serie A Gerardo Mastrandrea a inhibé et condamné les managers de la Juventus Pavel Nedved et Fabio Paratici.

Comme indiqué parmi les décisions du juge des sports, en fait, parmi les managers sanctionnés, il y a le vice-président et le directeur sportif de la Juventus.

Nedved a été sanctionné d'une "interdiction d'exercer toute activité au sein de la FIGC, d'occuper des fonctions fédérales et de représenter l'entreprise dans la sphère fédérale jusqu'au 21 décembre 2020", d'une amende de 10 mille euros, "pour avoir à plusieurs reprises, de 35e de seconde mi-temps pendant quelques minutes, adressée depuis la tribune aux officiels de la compétition, épithètes gravement insultantes, perçues sur le terrain directement par l'arbitre », explique le juge sportif.

Paratici, en revanche, a été sanctionné d'une "interdiction d'exercer toute activité au sein de la FIGC, d'occuper des fonctions fédérales et de représenter l'entreprise dans la sphère fédérale jusqu'au 14 décembre 2020" pour avoir "au cours du second semestre, adressé de la tribune des expressions irrespectueuses envers les officiels de match; déjà averti; infraction détectée par l'employé du parquet fédéral », explique le juge des sports.

Pour Paratici, il s'agit du troisième penalty cette saison pour Paratici: le manager de la Juventus avait été sanctionné d'une amende de 10 mille euros pour "condamnations irrespectueuses des officiels du match", lors du match contre Crotone et de 15 mille euros pour "attitude menaçante et critique irrespectueuse de l'arbitre »lors du match contre Hellas Verona.

Par ailleurs, à la Juventus, le troisième gardien Carlo Pinsoglio a été disqualifié pour un tour et sanctionné d'une amende de 5 mille euros "pour avoir, à la 47e de la seconde période, protesté férocement depuis le banc avec des propos irrespectueux".