Investissements dans les PME et les start-up innovantes: le décret d'application publié – Euro 2020

78

Forme juridique: Règlements – Arrêté ministériel

Nombre de la
28/12/2020

La source: Gazette officielle

Publié au Journal Officiel du 15/02/2021 n. 38 sur Arrêté du ministère du développement économique du 28 décembre 2020 contenant le modalités de mise en œuvre des incitations fiscales sous le régime de minimis introduit par l'article 38, paragraphes 7 et 8, de Décret de relance n. 34/2020, qui en intégrant respectivement le décret législatif no. 179/2012 avec l'article 29-BIS et l'article 4 du décret législatif no. 3/2015 avec le paragraphe 9-ter, ils en ont prévu un déduction de l'impôt sur le revenu brut des personnes physiques, pour les sujets qui ils investissent directement ou indirectement dans le capital social de start-up et PME innovantes.

L'allégement fiscal est accordé pour les investissements subventionnés conformément au règlement (UE) no. 1407/2013 de la Commission du 18 décembre 2013 sur les aides de minimis, et se compose de déduction de 50% de l'impôt sur le revenu des sommes investies, après le 1er janvier 2020 et à compter de la période d'imposition suivant celle en cours au 31 décembre 2019, dans le capital social de PME ou start-up innovantes, en particulier:

  • l'investissement maximal dans un ou plusieurs start-ups innovantes, à l'égard duquel l'investisseur peut accéder à l'avantage fiscal ne peut excéder, pour chaque période fiscale, le montant de 100000 €, pour un montant de déduction n'excédant pas 50 000 euros;
  • l'investissement maximal dans un ou plusieurs PME innovantes, à l'égard duquel l'investisseur peut accéder à l'avantage fiscal, ne peut excéder, dans chaque période fiscale, le montant de 300.000 euros, pour un montant
    déduction n'excédant pas 150000 € (au-delà de cette limite, l'investisseur peut déduire 30% de la franchise à chaque période fiscale)

L'investissement subventionné doit être maintenu pendant au moins trois ans, sous peine de déchéance de la prestation.

Avant de faire l'investissement par l'investisseur, la société bénéficiaire devra soumettre demande spécifique exclusivement à travers le Plateforme informatique "Incitations fiscales de minimis pour les investissements dans les start-ups et les PME innovantes" en cours de préparation par le MiSE, selon fac-similé joint au présent décret (Annexe A) .

Tous les investissements déjà réalisés au cours de l'année 2020 et jusqu'à l'exploitation de la plateforme sont autorisés: l'entreprise bénéficiaire peut postuler dans la période comprise entre le 1er mars et le 30 avril 2021.

Nous vous recommandons nos deux eBooks en pdf: