Italie, l'équipe avec des nouvelles Pessina et la Calabre – Euro 2020

24
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Trois derniers matches de 2020 pour l'équipe nationale, attendus du match amical contre l'Estonie le mercredi 11 novembre au stade “ Artemio Franchi '' à Florence et des deux derniers matches de l'UEFA Nations League avec la Pologne et la Bosnie-Herzégovine, prévus respectivement le dimanche 15 novembre à Stade «Città del Tricolore» à Reggio Emilia et mercredi 18 au «Stade Grbavica» de Sarajevo (tous les matchs en direct sur Rai 1, coup d'envoi à 20h45).

Après les deux nuls d'octobre avec la Pologne et les Pays-Bas, les Azzurri sont actuellement à la 2e place du groupe A derrière les Polonais et la passe pour le Final Four se jouera dans les deux derniers jours du tournoi, qui en cas de qualification pourrait être jouée en Italie, à Milan et Turin en octobre 2021. Les trois prochains matches seront également décisifs pour le tirage au sort des éliminatoires européens de la Coupe du monde Qatar 2022, les dix meilleures équipes nationales du classement de novembre de la FIFA étant classées au tirage au sort: L'Italie est actuellement à la 12e place du classement, 7e parmi les équipes nationales européennes.

L'entraîneur Roberto Mancini a convoqué 41 joueurs: premier appel pour le milieu de terrain de l'Atalanta Matteo Pessina et pour le défenseur milanais Davide Calabria, ce dernier ayant participé à un stage en avril 2017. De retour pour porter le maillot de l'équipe nationale quatre ans et demi après le dernier appel, le milieu de terrain de Bologne Roberto Soriano. Domenico Criscito (octobre 2018) et Pietro Pellegri retrouvent également l'équipe nationale, appelée pour la première et unique fois en septembre 2018.

Les joueurs de six clubs (Fiorentina, Gênes, Inter, Lazio, Rome et Sassuolo) sont en isolement fiduciaire en raison de la positivité à Covid-19 de certains éléments du groupe d'équipe et répondront à l'appel en accord et dans les délais convenus avec les autorités sanitaires. compétent. Donnarumma, Meret, Bonucci, Florenzi, Jorginho, Chiesa, Insigne et Kean sont autorisés à rejoindre la retraite dans la soirée du mardi 10 novembre. Le groupe se réunira demain au Centre technique fédéral de Coverciano, où il restera jusqu'au 14, date à laquelle il se déplacera à Reggio Emilia pour le match contre la Pologne pour la journée pour revenir immédiatement après le match à Florence. De là, le 17, le départ pour Sarajevo est prévu, retour en Italie immédiatement après la fin de la course.

Une séquence positive de 19 matches est en cours pour les Azzurri: ces deux dernières années, 14 victoires et 5 nuls (dernière défaite à Lisbonne le 18 septembre 2018). Le bilan global de la direction de Mancini est de 15 victoires, 7 nuls et 2 défaites, avec 753 minutes d'avance sur 2160 'au total (34,86%), 1202' dans un match nul et 205 'derrière. Dans ces 24 premières courses, l'âge moyen était de 26,58 ans; 73 sont les joueurs appelés pour ces 2 premières années et demie, 57 joueurs alignés, dont 27 rookies. Le solde positif des buts continue de croître (+40): 54 buts inscrits avec 26 joueurs (2,25 la moyenne qui est la meilleure de l'histoire de l'équipe nationale, Belotti le plus prolifique avec 5 buts), 14 ceux encaissés (moyenne de 0 , 58 ans, est le deuxième de l'histoire derrière l'équipe nationale Vicini, seulement 3 buts lors des 9 derniers matchs) et en 12 matchs sur 24, l'Italie a fermé sans encaisser de but. L'inviolabilité de la porte Azzurra s'arrête à 326 ': du but de Dzeko à la 58e minute Italie-Bosnie-Herzégovine au but de Van de Beek à la 25e minute Italie-Pays-Bas. La série sans buts encaissés avait atteint 600 'entre 2018 et 2019 et 367' à l'automne 2019.

ITALIE-ESTONIE. Septième défi entre l'Italie et l'Estonie, le premier match amical, après 4 matches de qualification pour les championnats d'Europe et deux de qualification pour la Coupe du monde. Lors des 6 précédents succès italiens, avec un partiel de 16 à 2. Avec l'Estonie, Roberto Mancini a marqué son dernier but en équipe nationale. Chez eux, les Azzurri ont accueilli l'Estonie à Modène, Salerne et Trieste. L'Italie invaincue à Florence: en 27 matches, les Azzurri ont remporté 20 victoires et 7 nuls (63-19 au total des buts); le match nul avec la Bosnie-Herzégovine le 4 septembre dernier a interrompu une série de 6 victoires consécutives. Florence dépasse Gênes (30/29) parmi les villes qui ont accueilli plusieurs fois l'Azzurri et occupe la 4e place derrière Rome (59), Milan (58) et Turin (39).

ITALIE-POLOGNE. Il y a 17 défis entre l'Italie et la Pologne: Azzurri en tête (6 victoires, 8 nuls et 3 défaites) et également invaincu au décompte des seuls matches disputés en Italie (3 gagnés, 3 nuls). Le dernier match remonte au match aller à Gdansk qui s'est terminé 0-0. Ce sera la troisième sortie de l'équipe nationale à Reggio Emilia, où jusqu'à présent il y a 2 victoires sur 2 courses: en 1995 le triplé de Zola entraîne l'Italie dans le 4-0 qui ouvre la voie vers l'Euro 96, il y a trois ans le succès de mesure avec Israël quelques jours après le ko à Madrid avec l'Espagne qui nous a obligés à jouer s'est terminé par l'élimination de la Coupe du monde 2018.

BOSNIE ET ​​HERZEGOVINE-ITALIE. Bilan favorable pour les Azzurri avec la Bosnie Herzégovine (2 victoires, 1 égal, 1 ko) et séquence ouverte: le double succès en 2019 aux éliminatoires de l'Euro 2020: 2-1 à Turin en retour, un net 0-3 à Zenica et le nul (1-1) au match aller. Au lieu de cela, ce sera la deuxième fois à Sarajevo, où le seul précédent est resté dans l'histoire: un ko sensationnel en 1996 avec la nouvelle équipe nationale bosniaque, quelques semaines après cette défaite, Sacchi a démissionné de son poste d'entraîneur et a mis fin à son aventure en équipe nationale.

La liste de ceux appelés

Gardiens de but: Alessio Cragno (Cagliari), Gianluigi Donnarumma (Milan) **, Alex Meret (Naples) **, Salvatore Sirigu (Turin);
Défenseurs: Francesco Acerbi (Lazio) *, Cristiano Biraghi (Fiorentina) *, Leonardo Bonucci (Juventus) **, Davide Calabria (Milan), Domenico Criscito (Gênes) *, Danilo D'Ambrosio (Inter) *, Giovanni Di Lorenzo (Naples) , Emerson Palmieri Dos Santos (Chelsea), Alessandro Florenzi (Paris Saint Germain) **, Gianluca Mancini (Rome) *, Angelo Obinze Ogbonna (West Ham), Luca Pellegrini (Gênes) *, Alessio Romagnoli (Milan), Leonardo Spinazzola ( Rome)*,
Milieux de terrain: Nicolò Barella (Inter) *, Gaetano Castrovilli (Fiorentina) *, Bryan Cristante (Rome) *, Roberto Gagliardini (Inter) *, Frello Jorge Luiz Jorginho (Chelsea), Manuel Locatelli (Sassuolo) *, Lorenzo Pellegrini (Rome) *, Matteo Pessina (Atalanta), Roberto Soriano (Bologne), Sandro Tonali (Milan);
Attaquants: Andrea Belotti (Turin), Domenico Berardi (Sassuolo) *, Federico Bernardeschi (Juventus), Francesco Caputo (Sassuolo) *, Federico Chiesa (Juventus) **, Stephan El Shaarawy (Shanghai Shenua), Vincenzo Grifo (Fribourg), Ciro Immobile (Lazio) *, Lorenzo Insigne (Naples) **, Moise Bioty Kean (Paris Saint Germain) **, Kevin Lasagna (Udinese), Riccardo Orsolini (Bologne), Pietro Pellegri (Monaco);

* ils répondront à l'appel en accord et dans les délais convenus avec les autorités sanitaires compétentes

** ils sont autorisés à se rendre à la réunion le mardi 10 novembre à 22 heures