JDE Peet annonce de solides résultats semestriels 2020 – Championnat d’Europe de Football 2020

339

AMSTERDAM – () –Un message de Casey Keller, PDG de JDE Peet’s

«JDE Peet a réalisé de solides performances au premier semestre 2020, démontrant la résilience de nos activités et de nos marques malgré la perturbation économique et sociale sans précédent du COVID-19. Notre gamme équilibrée de café et de thé nous a permis de nous adapter rapidement à l'évolution rapide des habitudes de consommation, à la suite du passage dynamique des tasses de l'environnement à l'extérieur à l'environnement domestique. Au début de la crise, notre équipe a pris des mesures proactives pour assurer la santé et la sécurité des employés dans le monde entier et protéger nos opérations commerciales, ce qui nous permet de continuer à servir les clients et les consommateurs sans interruption de l'approvisionnement. Malgré un environnement volatil, nous avons enregistré une très forte croissance de l'EBIT ajusté, reflétant notre orientation pure-play ainsi qu'une approche disciplinée de la gestion des coûts. De plus, nous sommes en bonne voie d'atteindre notre objectif de désendettement. À partir de juin, nous avons assisté à une bonne reprise de nos activités hors domicile, alors que les marchés locaux commencent à se remettre des verrouillages. Compte tenu de notre solide portefeuille de produits et de canaux, nous sommes dans une position unique pour continuer à gagner des parts de marché alors que nous pivotons pour répondre aux besoins et aux opportunités de nos clients et consommateurs du monde entier. »

Perspective

Au premier semestre 2020, JDE Peet a été touché par l'épidémie de la pandémie COVID-19, qui a conduit à des circonstances sans précédent pour notre entreprise, nos employés, nos clients et nos fournisseurs. Tout au long de la crise, notre objectif principal est resté le même: l'assurance de la santé et de la sécurité des employés et le maintien de la continuité des activités. Notre société et la catégorie plus large du café et du thé ont continué de faire preuve d'une forte résilience au plus fort de la crise du COVID-19, malgré l'incertitude économique mondiale. Notre réseau mondial de fabrication et d'approvisionnement, combiné à un large portefeuille de marques de confiance et à notre approche de commercialisation solide et diversifiée, signifie que nous sommes bien placés pour résister aux incertitudes économiques futures.

Bien que l'incertitude demeure sur les implications futures du COVID-19 sur les marchés mondiaux, nous avons constaté des signes positifs d'amélioration à partir de juin, alors que les marchés ont commencé à rouvrir. En supposant que cette tendance se poursuive, nous prévoyons une croissance organique positive des ventes pour l'exercice 20. Nous prévoyons également que la croissance de notre EBIT ajusté pour l'exercice 20 se situera dans notre fourchette à moyen et long terme de 5 à 8% avec une augmentation du marketing et des promotions au second semestre. Nous sommes en bonne voie de réduire notre endettement à moins de 3x la dette nette par rapport à l'EBITDA ajusté d'ici la fin du S1 21.

1 Le bénéfice sous-jacent (par action) exclut tous les éléments d'ajustement (nets d'impôts). Plus d'informations peuvent être trouvées dans l'Interim Financial Déclarations. Les données par action sont basées sur un nombre moyen d'actions pro forma de 499 millions.

Mise à jour sur COVID-19

Depuis l'éclosion de la pandémie COVID-19, nous avons pris des mesures de précaution proactives pour assurer la santé et la sécurité de nos employés et pour protéger la continuité des activités. Grâce à nos marques, nous avons également fait don de plus de 20 millions de tasses de café et de thé au secteur de la santé et aux banques alimentaires.

Les mesures prises par les gouvernements du monde entier pour réduire l'épidémie ont entraîné un déplacement notable de la consommation de café et de thé de l'extérieur vers la maison, et une augmentation significative des ventes via le commerce électronique. Ces tendances ont soutenu la performance de la plupart de nos activités CPG – notamment dans les marchés développés – mais ont eu un impact négatif sur la performance de nos activités hors domicile. Dans l'ensemble de l'entreprise, les mois d'avril et de mai ont été les plus durement touchés. À partir de juin, nous avons constaté une bonne reprise de nos activités hors domicile.

Nos équipes continuent de suivre de près l'évolution de la pandémie – et les changements associés dans le comportement des consommateurs qu'elle déclenche – pour s'assurer que nous suivons la demande des clients et des consommateurs et que nous ajustons nos opérations en conséquence.

Bilan financier semestriel 2020

en millions d'euros

Semestre

Biologique

(sauf indication contraire)

2020

2019

changement

changement

Ventes

3 236

3 332

-2,9

%

-1,1

%

EBIT ajusté

642

588

9,1

%

10,5

%

Bénéfice sous-jacent de la période

393

351

12,0

%

BPA sous-jacent1,2 (EUR)

0,79

BPA publié (EUR)

0,44

1 Le bénéfice sous-jacent (par action) exclut tous les éléments d'ajustement (nets d'impôts)

2 Sur la base d'un nombre moyen pro-forma d'actions de 499 millions

Au S1 20, le chiffre d'affaires total a diminué de 1,1% sur une base organique. Les ventes de CPG ont continué de croître dans tous les segments, compensant largement l'impact du COVID-19 sur nos activités hors domicile, qui représentent environ 25% des ventes totales. La croissance organique des ventes reflète un volume / mix de -0,9% et -0,2% en prix. Les acquisitions nettes ont augmenté les ventes de 0,1% tandis que le taux de change a eu un impact négatif de 1,8%. Le chiffre d'affaires total publié a diminué de 2,9% à 3 236 millions d'euros.

L'EBIT ajusté a augmenté de 10,5% de manière organique à 642 millions d'euros, grâce à une croissance à deux chiffres dans les trois segments CPG et Peet's, compensée par une baisse du segment Out-of-Home. En incluant les effets de change et les changements de périmètre, l'EBIT ajusté a augmenté de 9,1%.

Le résultat opérationnel – hors éléments non récurrents – augmente de 12,0% à 393 millions d'euros, en raison d'un résultat opérationnel plus élevé, partiellement compensé par des charges fiscales plus élevées. Le flux de trésorerie disponible de 402 millions d'euros incluait les coûts liés à l'introduction en bourse et les niveaux de stocks plus élevés nécessaires pour maintenir la continuité de l'approvisionnement pendant la crise du COVID-19.

L'endettement net s'est amélioré pour atteindre 3,4x la dette nette sur l'EBITDA ajusté, contre 4,2x à la fin de l'exercice 19. Nous continuons à faire des progrès significatifs sur notre priorité de désendettement et nous sommes en bonne voie pour réduire notre endettement en dessous de 3,0x d'ici la fin du S1 21 .

Notre position de liquidité reste solide, avec une liquidité totale de 1 222 millions d'euros composée d'une position de trésorerie de 504 millions d'euros et de facilités de RCF engagées disponibles de 718 millions d'euros.

Revue financière semestrielle 2020 – Par segment

en millions d'euros

Ventes

Biologique

Signalé

Adj. EBIT

Biologique

(sauf indication contraire)

HY 20

Croissance

Croissance

HY 20

Croissance

Croissance

CPG Europe

1 652

4.7

%

3,7

%

558

16,3

%

15,8

%

CPG LARMEA

492

6,3

%

-3,1

%

109

34,4

%

25,3

%

CPG APAC

308

0,1

%

-1,1

%

69

74,4

%

64,3

%

Peet's

435

-0,8

%

1,8

%

50

18,2

%

28,2

%

Hors de la maison

336

-29,5

%

-29,8

%

(8

)

n / a.

n / a.

Total JDE Peet's1

3 236

-1,1

%

-2,9

%

642

10,5

%

9,1

%

1 Comprend 13 millions d'euros de chiffre d'affaires et (136) millions d'euros adj. EBIT non alloué aux segments

CPG – Europe

La croissance organique a consisté en une croissance volume / mix de 5,2%, partiellement compensée par un effet prix de -0,5%. Cet effet volume / mix positif a été largement alimenté par le succès continu de nos offres de haricots et de portions individuelles, ainsi que par l'augmentation de la consommation à domicile en raison du changement de comportement des consommateurs pendant les verrouillages COVID-19. Le chiffre d'affaires publié a augmenté de 3,7% à 1 652 millions d'euros, y compris un impact de change de -1,0% principalement dû à la dépréciation de la couronne norvégienne et du zloty polonais. L'EBIT ajusté a augmenté de 16,3% de manière organique à 558 millions d'euros au S1 20, en raison de la hausse des ventes et de la baisse des dépenses pendant la crise du COVID-19.

CPG – LARMEA

La croissance organique a été tirée par une croissance volume / mix de 7,0%, légèrement compensée par un effet prix de -0,8%. L'effet volume / mix est porté par la poursuite de la forte croissance des offres Single Serve et Lyophilisés instants. Le chiffre d'affaires publié a diminué de 3,1% à 492 millions d'euros, y compris un effet de change de -9,4% dû à la dépréciation du real brésilien, du rouble russe, de la livre turque et du rand sud-africain. L'EBIT ajusté a augmenté de 34,4% de manière organique à 109 millions d'euros au S1 20, principalement en raison de la hausse des ventes et de la baisse des dépenses.

CPG – APAC

La croissance organique est constituée d'un effet volume / mix de -0,2%, compensé par un effet prix positif de 0,3%. L'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Chine ont connu une forte croissance interne pendant la crise du COVID-19. Les entreprises loin de chez eux ont été mises au défi lors des verrouillages COVID-19. Le chiffre d'affaires publié a diminué de 1,1% à 308 millions d'euros, ce qui inclut un impact de change de -1,2% lié à la dépréciation du dollar australien, du dollar néo-zélandais et du dollar singapourien. L'EBIT ajusté a augmenté de 74,4% de manière organique à 69 millions d'euros au S1 20, reflétant en grande partie la baisse des charges d'exploitation et une base comparable faible.

Peet's

La croissance organique est constituée d'un effet volume / mix de -4,1% et d'un effet prix de 3,4%. L’activité CPG de Peet a enregistré une forte croissance organique à deux chiffres des ventes, tirée par le passage à la consommation à domicile et par la popularité des offres de haricots, hachés et simples de Peet. Les ventes dans les magasins de café et les activités hors domicile ont été considérablement affectées par les verrouillages COVID-19. À la fin juin, la plupart des cafés étaient ouverts avec ramassage, livraison et service intérieur limité. L'EBIT ajusté a augmenté de manière organique de 18,2% à 50 millions d'euros au S1 20, en grande partie grâce à la croissance de CPG et à la transition de l'activité de café prêt à boire vers un partenariat de licence avec Keurig Dr. Pepper.

Hors de la maison

La baisse des ventes organiques est tirée par un volume / mix de -27,3% et un effet prix de -2,1%. Le segment Out-of-Home a été considérablement impacté par le COVID-19. De nombreux canaux de clientèle ont été fermés – y compris les bureaux, l'éducation, BaReCa (bars, restaurants, cafés), les voyages et le tourisme. Un service limité a été maintenu dans la mesure du possible dans nos cafés avec ramassage et livraison. Dans l'ensemble de l'entreprise, avril et mai ont été les plus durement touchés par les restrictions de verrouillage. Cependant, à partir de juin, lorsque les restrictions ont été progressivement levées sur les marchés, nous avons assisté à une bonne reprise. Le chiffre d'affaires publié a diminué de 29,8% à 336 millions d'euros, y compris un impact de change de -1,0% et 0,7% lié aux changements de périmètre. L'EBIT ajusté est passé de 89 millions d'euros au S1 19 à (8) millions d'euros au S1 20 en raison de la baisse des ventes. Nous avons mis en place des congés et des mises à pied temporaires pour réduire les coûts de main-d'œuvre et d'exploitation. Les économies de charges opérationnelles ont été compensées par des provisions pour créances douteuses.

les autres informations

Réussite de l'introduction en bourse

Le 29 mai 2020, la société a été cotée avec succès à la bourse Euronext d'Amsterdam.

Bénéfice sous-jacent de la période

en millions d'euros

H1 20

H1 19

EBIT ajusté

642

588

Produits / (charges) financiers nets

(122

)

(133

)

Taxes ajustées

(127

)

(103

)

Résultat ajusté des entreprises associées et des coentreprises

0

(1

)

Bénéfice sous-jacent de la période

393

351

Conférence téléphonique et webdiffusion audio

Casey Keller (PDG) et Scott Gray (CFO) organiseront aujourd'hui une conférence téléphonique pour les analystes et les investisseurs institutionnels à 10h00 CET pour discuter des résultats semestriels 2020. Une webdiffusion audio en direct et à la demande de la conférence téléphonique sera être disponible via JDE Peet's ' Site web des relations investisseurs.

À propos de JDE Peet

JDE Peet’s est le plus grand groupe mondial de café et de thé pure-play en termes de chiffre d'affaires, servant environ 130 milliards de tasses de café et de thé au cours de l'exercice clos le 31 décembre 2019 («FY») dans plus de 100 pays développés et émergents. Avec un portefeuille de plus de 50 grandes marques de café et de thé mondiales, régionales et locales, JDE Peet's propose une gamme complète de produits et de solutions innovantes de café et de thé de haute qualité pour répondre aux besoins des consommateurs sur les marchés, les préférences des consommateurs et les niveaux de prix. Au cours de l'exercice 2019, JDE Peet a généré un chiffre d'affaires total de 6,9 ​​milliards d'euros et comptait en moyenne 21 255 employés dans le monde. Le portefeuille mondial de JDE Peet comprend: Jacobs, Peet’s, L’OR, Senseo, Tassimo et Ti Ora. Pour plus d'informations, s'il vous plaît visitez www.JDEPeets.com.

Une information important

Règlement sur les abus de marché

Ce communiqué de presse contient des informations au sens de l'article 7, paragraphe 1, du règlement de l'UE sur les abus de marché.

Présentation

Les comptes annuels de JDE Peet's N.V. (la Société) et de ses filiales consolidées (le Groupe) sont établis conformément aux Normes internationales d’information financière telles qu’adoptées par l’Union européenne (IFRS). Lors de la préparation des informations financières dans ces documents, sauf indication contraire, les mêmes principes comptables sont appliqués que dans les états financiers exclusifs combinés du Groupe au et pour l'exercice clos le 31 décembre 2019 et les notes y afférentes. Tous les chiffres de ces documents ne sont pas audités. Lors de la préparation des informations financières incluses dans ces documents, la plupart des chiffres chiffrés sont présentés en millions d'euros. Certains chiffres de ces documents, y compris les données financières, ont été arrondis. Dans les tableaux, les montants négatifs sont indiqués entre parenthèses. Sinon, les montants négatifs sont indiqués par "-" ou "négatif" avant le montant.

Mesures non conformes aux IFRS

Ces documents contiennent des mesures financières non conformes aux IFRS (mesures non conformes aux IFRS), qui ne sont pas des mesures de liquidité ou de rendement selon les IFRS. Ces mesures non conformes aux IFRS sont présentées en plus des chiffres préparés conformément aux IFRS. L'utilisation par le Groupe de mesures non conformes aux IFRS peut différer considérablement de l'utilisation d'autres sociétés de son secteur. Les mesures utilisées ne doivent pas être considérées comme une alternative au profit (perte), au chiffre d'affaires ou à toute autre mesure de performance dérivée conformément aux IFRS ou à la trésorerie nette fournie par les activités opérationnelles comme mesure de la liquidité. Pour plus d'informations sur les mesures non conformes aux IFRS, voir «Mesures non conformes aux IFRS» dans les états financiers du Groupe au et pour le semestre clos le 30 juin 2020.

Énoncés prospectifs

Ces documents contiennent des déclarations prospectives telles que définies dans le United States Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant la situation financière, les résultats d'exploitation et les activités du Groupe. Ces déclarations prospectives et autres déclarations contenues dans ces documents concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques impliquent des prédictions. Aucune assurance ne peut être donnée que de tels résultats futurs seront atteints. Les événements ou les résultats réels peuvent différer sensiblement en raison des risques et des incertitudes auxquels le Groupe est confronté. De tels risques et incertitudes pourraient entraîner des écarts importants entre les résultats réels et les résultats futurs indiqués, exprimés ou implicites dans ces déclarations prospectives. Il existe un certain nombre de facteurs qui pourraient affecter les opérations futures du Groupe et pourraient faire en sorte que ces résultats diffèrent sensiblement de ceux exprimés dans les déclarations prospectives, y compris (sans s'y limiter): (a) les pressions concurrentielles et les changements dans les tendances et les préférences des consommateurs ainsi comme perceptions des consommateurs de ses marques; b) les fluctuations du coût du café vert, y compris les grains de café Arabica de première qualité, le thé ou d'autres produits de base, et sa capacité à garantir un approvisionnement adéquat en café et thé de qualité ou durables; c) les conditions économiques et financières mondiales et régionales, ainsi que les conditions politiques et commerciales ou d’autres faits nouveaux; (d) l'interruption des installations de fabrication et de distribution du Groupe; (e) sa capacité à innover, développer et lancer avec succès de nouveaux produits et extensions de produits et à commercialiser efficacement ses produits existants; (f) le non-respect réel ou allégué des lois ou réglementations applicables et toute réclamation légale ou enquête gouvernementale concernant les activités du Groupe; (g) les difficultés liées à la réussite des acquisitions et à l'intégration des entreprises acquises; (h) la perte de cadres supérieurs et d'autres membres clés du personnel; et (i) les modifications des lois ou réglementations environnementales applicables. Les déclarations prospectives contenues dans ces documents ne sont valables qu'à la date de ces documents. Le Groupe n'a aucune obligation de (et décline expressément toute obligation de) réviser ou mettre à jour les déclarations prospectives pour refléter des événements ou des circonstances après la date de ces documents ou pour refléter la survenance d'événements imprévus. Le Groupe ne peut donner aucune assurance que les déclarations prospectives s'avéreront exactes et les investisseurs sont avertis de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. De plus amples détails sur les risques et incertitudes potentiels affectant le Groupe sont décrits dans les documents déposés par la Société auprès de l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (Stichting Autoriteit Financiële Markten).

Données du marché et de l'industrie

Toutes les références aux prévisions du secteur, aux statistiques du secteur, aux données de marché et aux parts de marché dans ces matériaux comprennent des estimations compilées par des analystes, des concurrents, des professionnels du secteur et des organisations, des informations accessibles au public ou de la propre évaluation du Groupe de ses marchés et de ses ventes. Les classements sont basés sur les revenus, sauf indication contraire.

Pas d'offre

Ces documents ne constituent pas une offre de vente ou d'émission, ni une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription de titres dans quelque juridiction que ce soit.

Mesures non conformes aux IFRS

Ce communiqué de presse contient des mesures financières non conformes aux IFRS (Mesures non conformes aux IFRS), qui ne sont pas des mesures de liquidité ou de performance selon les IFRS, et que le Groupe considère comme des mesures alternatives de performance. Ces mesures non conformes aux IFRS sont présentées en plus des chiffres préparés conformément aux IFRS.

EBITDA ajusté

L'EBITDA ajusté est défini comme le bénéfice d'exploitation avant amortissements, ajusté des mêmes facteurs que ceux indiqués sous EBIT ajusté.

Taxes ajustées

Les impôts ajustés sont définis comme les impôts ajustés de l'effet des éléments non récurrents principalement liés aux charges non déductibles et aux variations des réserves fiscales et des actifs d'impôts différés reconnus.

Ratio de levier net

Le ratio d'endettement net est défini comme la dette nette divisée par l'EBITDA ajusté des douze derniers mois.

EBIT ajusté organique

L'EBIT ajusté organique est défini comme l'EBIT ajusté converti au taux de change moyen de l'année précédente et ajusté des changements de périmètre (notamment les fusions et acquisitions et les désinvestissements). Pour déterminer l'EBIT ajusté organique d'une année donnée, l'EBIT ajusté de cette année est converti au taux de change moyen de l'année comparable et exclut l'EBIT ajusté des sociétés acquises / cédées jusqu'à 12 mois après la date de transaction.

Ventes biologiques

Le chiffre d'affaires organique est défini comme le chiffre d'affaires converti au taux de change moyen de l'année précédente et ajusté des changements de périmètre (entre autres fusions et acquisitions et désinvestissements). Pour déterminer les ventes organiques au cours d'une année donnée, les revenus de cette année sont convertis au taux de change moyen de l'année comparable et excluent les revenus des sociétés acquises / cédées jusqu'à 12 mois après la date de transaction.

Croissance organique des ventes

La croissance organique des ventes est définie comme la croissance des ventes organiques entre l'année donnée et l'année comparable.

Bénéfice sous-jacent

Le bénéfice sous-jacent est défini comme le BAII ajusté pour la période, y compris les produits et charges financiers, les impôts ajustés et le résultat ajusté des entreprises associées et des coentreprises.

JDE Peet annonce de solides résultats semestriels 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020