JPMorgan achète un immeuble parisien pour amener des équipes de l'euro à Londres – Foot 2020

119

By Gwénaëlle Barzic

PARIS, 19 janv. (Reuters)Banque américaine JPMorgan Chase & Co JPM.N a annoncé son intention d'acheter un immeuble dans le centre de Paris pour abriter jusqu'à 450 employés dans les années à venir, car il délocalisera certains services de Londres après la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

L'expansion devrait faire de la capitale française où elle compte actuellement 260 employés, sa deuxième base en Europe derrière Londres, qui compte 10 000 employés, a déclaré JPMorgan.

La banque transférera initialement les équipes de vente, puis le personnel commercial en fonction du moment du retrait complet de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, a déclaré à Reuters Kyril Courboin, PDG de JPMorgan France.

"Paris va être le deuxième pôle de nos activités de marché en Europe", a-t-il déclaré.

"Londres restera numéro un car nous ne transférons que les activités en euros."

Cela reflète une tendance plus large des banques à déplacer certaines activités vers les villes de la zone euro avant le Brexit, sans remettre en question la domination de Londres en tant que premier centre financier d'Europe.

Une accélération du processus du Brexit, la Grande-Bretagne devant quitter l'UE le 31 janvier et négocier une nouvelle relation avec le bloc pendant le reste de 2020, a incité JPMorgan à aller de l'avant avec des plans de relocalisation, a déclaré Courboin.

Les réformes politiques du droit du travail et de l'environnement fiscal l'ont encouragée à favoriser la France, a-t-il ajouté.

L'achat de l'immeuble a été annoncé dimanche dans le cadre de la campagne «Choose France», un événement d'investissement annuel créé par le président Emmanuel Macron pour attirer des chefs d'entreprise en France en route vers le Forum économique mondial de Davos en janvier de chaque année.

La présidence française a également dévoilé des accords avec la compagnie maritime MSC, qui fera construire deux navires de croisière en France garantissant 2400 emplois pendant plus de trois ans, et le fabricant de médicaments AstraZeneca AZN.L, qui investira 500 millions de dollars sur cinq ans.

(1 $ = 0,9019 euros)

(Reportage par Gwenaelle Barzic, écrit par Gus Trompiz Édité par Alexandra Hudson)

((gus.trompiz@thomsonreuters.com; +33 1 49 49 52 18; Messagerie Reuters: gus.trompiz.thomsonreuters.com@reuters.net))

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.