La Fédération suisse a annoncé le décès de son ancien entraîneur huit mois plus tard | Suisse – Championnat d’Europe de Football 2020

117

La Fédération suisse de football (ASF) rapporte que l'ancien entraîneur suisse Roger Vonlanthen Il est décédé il y a huit mois, en juillet 2020, et que jusqu'à ce lundi il n'en avait aucune connaissance.

"Le football suisse est à nouveau en deuil. Il pleure la mort d'un de ses meilleurs joueurs en la personne de Roger Vonlanthen. L'ancien entraîneur suisse est décédé en juillet à Onex à l'âge de 89 ans, dans un silence qu'il a cultivé jusqu'à son dernier souffle ", souligne le ASF.

Vonlanthen, se souvenir du ASF, a été l'un des rares joueurs suisses à avoir joué à l'étranger dans les années 50. Il a été embauché par le Inter de Milan en 1955, un an après une Coupe du monde dans laquelle il faisait partie de l'équipe suisse. Après deux saisons à l'Inter, il a été transféré à Alessandria Italien avant de retourner en Suisse, Lausanne-Sports et Servette.

"Son passé de joueur et sa carrière d'entraîneur, enrichis avant tout par la formidable épopée des" Seigneurs de la nuit "avec Lausanne-Sports entre 1967 et 1972, l'ont conduit presque naturellement à reprendre l'équipe suisse en janvier 1977", ajoute la fédération.

Il a été licencié après un échec prévisible lors du tour préliminaire de l'Eurocup 1980, dans laquelle la Suisse a fait face Allemagne, Hollande et Pologne.

Face à l'hostilité de la presse allemande, qui avait sans doute vite oublié son glorieux passé aux Grasshoppers entre 1951 et 1955, Roger Vonlanthen a préféré rester à l'écart du football de haut niveau et réserver ses conseils d'expert au club qui était parti tourné dans l'œuvre de son cœur, CS Chênois », ajoute-t-il.

Roger Vonlanthen il était le dernier survivant du onze suisse qui a disputé un match de quart de finale à la Coupe du monde 1954 à Lausanne, dans lequel ils ont perdu 7-5 contre l'Autriche. EFE