La Loterie française s'attend à des pertes de 192 millions d'euros – Foot 2020

2

L'ancien opérateur public français La Française des Jeux (FDJ) table sur une baisse des revenus de l'ordre de 192 millions d'euros et une baisse des bénéfices de l'ordre de 77 millions d'euros du fait de la situation créée par la pandémie de Covid-19.

FDJ a déclaré que sa loterie, qui représente 80% des revenus du groupe, devrait réduire ses revenus de 72 millions d'euros, le pays étant presque paralysé et tous les magasins et détaillants non essentiels fermés. Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements devrait baisser de 27 millions d'euros avant les nouvelles mesures d'économies.

Le jeu de loterie Amigo, dans lequel les écrans de télévision des bars et des cafés affichent un nouvel ensemble de numéros gagnants toutes les cinq minutes, a été suspendu, ce qui devrait coûter à FDJ environ 17 millions d'euros de chiffre d'affaires et réduire l'EBITDA. à près de 10 millions d'euros.

La diminution du manque d'activité client dans les autres jeux due à la distanciation sociale devrait générer un impact supplémentaire sur le revenu mensuel d'environ 55 millions d'euros et réduire l'EBITDA de 17 millions d'euros.

Cependant, le groupe a déclaré que la loterie en ligne "continue d'afficher de bons résultats".

Dans les paris sportifs, qui représentent les 20% restants du résultat du groupe, le résultat devrait diminuer jusqu'à 120 millions d'euros et le résultat de 50 millions d'euros, avant toute atténuation. Cependant, le groupe a noté que certaines de ces pertes pourraient être récupérées si des événements sportifs majeurs tels que l'Euro 2020 ou l'Open de France étaient organisés à des dates ultérieures.

"Nous sommes aujourd'hui confrontés à une situation exceptionnelle et sans précédent qui nécessite la mobilisation de tous et pèsera sur notre activité pour une durée indéterminée", a déclaré Stéphane Pallez, président-directeur général de la FDJ.

"À cet égard, le Groupe FDJ s'est rapidement organisé pour faire face de manière responsable à cette crise sanitaire sans précédent et limiter les conséquences sur ses employés, clients, commerçants et actionnaires, grâce à sa résilience, sa réactivité et son engagement tout le monde chez FDJ. "

Le paiement du dividende du groupe, le premier en tant que société cotée en bourse, a atteint 122 millions d'euros et était initialement prévu pour le 30 juin 2020, mais il a maintenant été reporté.

L'opérateur a déclaré que près de 80% des points de vente FDJ restent ouverts, car la plupart d'entre eux sont situés dans des bureaux de tabac et des kiosques, qui ne sont pas tenus de fermer. En outre, il a dit qu'il avait "suffisamment de liquidités disponibles à court terme pour faire face à la situation".

FDJ a ajouté qu'il donnerait 200 000 € au Secours Populaire Français, une organisation à but non lucratif dédiée à la lutte contre la pauvreté et la discrimination dans la vie publique.

FDJ, qui appartenait auparavant au gouvernement, il a été privatisé en novembre 2019, et le gouvernement a gagné 1,89 milliard d'euros grâce à un premier appel public à l'épargne de 99 320 000 actions coordonnées par des banques telles que BNP Paribas, Citi, Goldman Sachs et Société Générale.

En février, FDJ prévoyait une croissance de 5% des paris sur les joueurs et des revenus pour 2020 après avoir vu une augmentation des revenus nets de 1,96 milliard d'euros en 2019.

L'action de La Française des Jeux a augmenté hier de 6,98% à 21,28 euros par action à Paris.