La prise de commandes d'Airbus Defence and Space gagne en 2020 un point positif dans une année difficile – Foot 2020

90
La prise de commandes d'Airbus Defence and Space gagne en 2020 un point positif dans une année difficile - Foot 2020

Photo: Airbus

Airbus a publié ses résultats de l'exercice 2020 le 18 février après une année difficile pour l'entreprise, avec un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros (5,2 milliards de dollars), soit une baisse de 29% par rapport à 2019. L'EBIT ajusté pour l'exercice était de 1,7 milliard d'euros (2 milliards de dollars), en baisse de 75% par rapport à 2019.

Le segment Airbus Defence and Space a également connu une baisse de ses revenus pour l'année, mais pas aussi sévère que celle de la société dans son ensemble. Defence and Space a déclaré 10,5 milliards d'euros (12,7 milliards de dollars) de revenus pour 2020, en baisse de 4% par rapport à 2019. La société a déclaré que cela reflète principalement la baisse du volume ainsi que l'impact du COVID-19 sur le phasage des activités, principalement dans les systèmes spatiaux.

Cependant, la défense et l'espace ont connu une augmentation substantielle des prises de commandes nettes en 2020, atteignant 11,9 milliards d'euros (14,4 milliards de dollars), soit une augmentation de 39% par rapport à 2019. C'était le seul segment à voir une augmentation nette des commandes en 2020, et Airbus a attribué l'augmentation des contrats importants remportés dans l'aviation militaire, dont un contrat signé en novembre pour la livraison de 38 nouveaux Eurofighters pour l'armée de l'air allemande.

Le PDG d'Airbus, Guillaume Faury, a commenté dans le communiqué: «Les résultats de 2020 démontrent la résilience d'Airbus dans la crise la plus difficile à frapper l'industrie aérospatiale. Je veux… reconnaître le solide soutien de nos activités Hélicoptères et Défense et Espace. «De nombreuses incertitudes demeurent pour notre industrie en 2021 alors que la pandémie continue d'avoir un impact sur les vies, les économies et les sociétés.»

Airbus a également émis trois objectifs à atteindre en 2021: le même nombre de livraisons d'avions commerciaux qu'en 2020 (566); EBIT ajusté de 2 milliards d'euros; et seuil de rentabilité du cash flow libre avant M&A et financement client.