la raison de l'antitrust – Corriere.it amende – Championnat d’Europe 2020

93

La «remise sur les coronavirus» de Sky était là et était substantielle, jusqu'à 15,20 € par mois, mais peu savaient. Presque personne pour dire la vérité. Il y a exactement un an, en raison de l'urgence Covid-19, le football a été suspendu et les chaînes de la plate-forme n'ont manifestement pas pu le diffuser. D'ici il est né l'initiative d'offrir une réduction ou plutôt la possibilité d'activer une réduction de 7,60 euros par mois et par forfait pour les clients Sky Calcio ou Sky Sport, pour un total de 15,20 euros par mois si vous aviez les deux. La réduction peut être demandée jusqu'à fin mai 2020 deApplication de bricolage ou sur la page Web du même nom, tous deux délégués pour gérer l'abonnement. Et ce sont précisément ces éléments qui ont activé l'Autorité antitrust qui a sanctionné Sky pour 2 millions d'euros pour «pratiques commerciales déloyales».

Aucun remboursement automatique

Il y a trois points de la sanction. Première chose, Sky n'a pas reconnu le rééchelonnement automatique ou le remboursement des frais de forfait mensuels. Comme l'écrit Agcom, les clients «ont continué à payer comme avant pour l'utilisation d'une offre considérablement appauvrie» et la raison est simple: beaucoup ne savaient pas. Et voici le deuxième point. Selon l'Antitrust, Sky "a omis ou fourni des informations insuffisantes et inadéquates" sur la réduction, sur comment et quand le demander.

Procédure difficile

Le dernier point est la procédure de candidature. "Sky a imposé des obstacles onéreux et disproportionnés à l'utilisation de la «remise sur le coronavirus» par les clients intéressés»Écrit Agcom. Il fait référence à la possibilité de le demander uniquement numériquement via la page Faites-le vous-même. Une procédure harcelée par "des problèmes de fonctionnement qui ont ralenti et compliqué la demande de remise". Selon l'Antitrust, par conséquent, Sky aurait dû fournir une route alternative dès le départ et pour tous les clients. Comme cela s'est produit à l'étranger.

Au Royaume-Uni, c'était plus facile

Au Royaume-Uni, la maison de Sky, la société s'était comportée différemment. Il y a eu un remboursement complet et aucune réduction, ce n'était pas automatique et devait être demandé comme en Italie mais avec une différence. En plus du web, aux abonnés du pack Sky Sport il suffisait d'appeler un numéro de téléphone et répondez à la voix automatique avec une simple demande "annuler Sky Sport". Fini. Ce simple geste a éliminé le coût du forfait et en plus vous a permis de continuer à voir les onze chaînes sportives qui diffusent des rediffusions. Dans les pubs de la zone orange et rouge (qui au Royaume-Uni sont appelés Tier 2 et Tier 1), cependant, l'abonnement était automatiquement gelé.

23 février 2021 (modification le 23 février 2021 | 17:29)

© REPRODUCTION RESERVEE