L'âme prête pour les fusions et acquisitions avec 2020 flux en reprise. Record de messes – Euro 2020

9
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace
L'âme prête pour les fusions et acquisitions avec 2020 flux en reprise. Record de messes

En reprise en 2020 la collection de Âme. Le solde des actifs sous gestion (hors mandataires d'assurance branche I) du groupe en décembre 2020 est positif pour environ 515 millions d'euros, pour un total dès le début de l'année de 638 millions, soit presque le double contre 340 millions en 2019. Le chiffre de décembre enregistre l'entrée de clients institutionnels pour plus de 600 millions, ce qui a plus que compensé une tendance encore légèrement négative pour le segment de détail. Dans le détail, les fonds ouverts ont des flux de 269 millions et la gestion individuelle pour 246 millions. Mais sur 12 mois, la levée de fonds est toujours dans le rouge pour -1,12 milliard (-1,10 milliard en 2019) et celle du management est positive pour 1,76 milliard 81,42 milliard en 2019).

L'effet des dépôts et de l'évolution des marchés signifie qu'à fin décembre, le total des actifs sous gestion du groupe atteint un niveau record de plus de 194 milliards, en hausse d'environ 9 milliards par rapport à fin 2019, dont 97,3 milliards en fonds et en gestion (95,6 milliards fin 2019) et 96,9 milliards en contrats de classe I (90 milliards fin 2019).

<< Compte tenu de la situation exceptionnelle qui a si fortement influencé l'économie et de la volatilité des marchés, nous clôturons une année bien au-delà des attentes raisonnables avec une entrée nette positive d'environ 600 millions et un bénéfice net consolidé qui, sur la base de ici traité il se positionnera au-dessus de l'année précédente », a commenté Alessandro Melzi d'Eril, PDG Anima Holding.

"L'année qui s'ouvre sera certes difficile, mais nous sommes prêts à y faire face à la fois au niveau des activités ordinaires, grâce à la qualité de notre équipe de direction et des activités d'accompagnement de nos partenaires de distribution, et au vu des opportunités possibles de consolidation du distribution bancaire dans notre pays », a conclu Melzi D'Eril en faisant référence aux développements en M&A que les banques italiennes pourraient enregistrer dans les mois à venir. Le titre Âme sur Piazza Affari, il voyage en territoire positif à la suite de ces données et gagne actuellement 3,19% à 4,21 euros. (Tous les droits sont réservés)