le 2020 des services sociaux municipaux, Volpe "3 millions d'euros payés, 900 mille pour covid-19" – Championnat d’Europe 2020

11
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace
vidéo "src =" https://i.vimeocdn.com/video/1034761564_1920x1080.jpg?r=pad "/>
<meta itemprop=

1341 en avril, 1100 en novembre. Ce sont les nombres de familles d'Imperia qui ont demandé et reçu une aide alimentaire de la Municipalité en 2020. 557 milliers d'euros qui ne sont qu'une partie du montant alloué par l'administration communale et la Région pour faire face à l'urgence sociale due à COVID-19[feminine.

Bref, une année complexe qui a ajouté du travail à un secteur qui déjà à lui seul, pour Imperia, gère environ 3 millions d'euros d'aide. Avec le conseiller Luca Volpe nous avons dressé un bilan.

«Normalement, en tant que services sociaux, nous dépensons environ 3 millions d'euros pour l'assistance: des personnes âgées aux personnes handicapées, en passant par les mineurs, les familles d'accueil, le transport scolaire et les activités pour les groupes les plus faibles – explique Volpe. La municipalité d'Imperia alloue environ 2 millions et 100 mille euros, le reste étant des transferts de l'État à travers la région de la Ligurie. De toute évidence, le covid-19 a été ajouté en 2020, entraînant de nouveaux problèmes pour les familles et les activités de production ".

Dans le détail, les services sociaux de la municipalité de la capitale ont: "… effectué un décaissement d'environ 900 mille euros en deux tranches. À l'intérieur se trouvent les aide alimentaire aux familles et le arriérés non coupables. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de payer le loyer nous avons déjà fait un appel en novembre et nous ferons un deuxième de ce type en février ".

Au total, la commune a alloué 200 milliers d'euros en novembre pour l'avis de loyer, qui n'était pas coupable, recevant 832 demandes, dont 450 ont été acceptées. Le deuxième appel du même type sera, comme mentionné, en février pour un autre 195 mille euros.

Volpe a ensuite voulu avoir son mot à dire sur la vaccin cela, du moins pour le moment, semble être le seul espoir contre le virus: «Je pense que c'est la seule vraie flèche que nous pouvons avoir dans notre arc, j'invite tout le monde à tirer dessus et à se faire vacciner. Je pense que c'est une question éthique et morale, mais surtout un devoir envers notre entourage et envers nous-mêmes ».