Le Borussia Dortmund en rouge pour Covid: premier budget avec une perte en 10 ans – Euro 2020

35

Budget 2020 du Borussia Dortmund – Le Borussia Dortmund a publié des données préliminaires pour l'exercice 2019/20, fortement influencées par la pandémie Covid-19 qui a eu un impact incisif sur les comptes du club.

"A partir de mi-mars 2020 – lit la note publiée par le club – les revenus et les bénéfices de la société ont été affectés par les sévères restrictions à la vie publique imposées en réponse à la pandémie COVID-19 et par l'énorme impact que cela a eu sur l'économie. En conséquence, la croissance des revenus consolidés de 6,3% générée par la Société au cours des neuf premiers mois a été inversée au cours des trois derniers mois de l'exercice 2019/2020, les revenus ayant diminué de plus de 25% par rapport au trimestre de l'année précédente. , accompagnée d'une forte baisse des bénéfices ".

Au cours de l'exercice 2019/2020, le Borussia Dortmund a généré un résultat opérationnel total (plus-values ​​comprises) de 486,9 millions d'euros, 2,6 millions de moins que l'année précédente. Le chiffre d'affaires est resté quasiment inchangé, à 370,2 millions d'euros. Le résultat financier, déjà négatif l'année dernière, a doublé négativement de -1,7 million d'euros à -3,4 millions d'euros.

Au cours de l'exercice clos en juin 2020, la perte nette s'élevait à 44,0 millions d'euros, alors qu'il y a un an, les Gialloneri avaient clôturé l'année avec un bénéfice de 17,4 millions d'euros. L'EBIT s'établit à -46,6 millions d'euros, également en forte baisse par rapport à +21,8 millions d'euros l'an dernier; L'EBITDA est passé de 116 millions d'euros au cours de l'exercice 18/19 à 63 millions d'euros cette année.

Les 370,2 millions d'euros de chiffre d'affaires avaient la répartition suivante (entre parenthèses les données relatives au même poste de l'année précédente):

  • 32,5 millions d'euros depuis la journée (44,7)
  • 169,8 millions d'euros de marketing télévisuel (167,3)
  • 98 millions d'euros de publicité (96,8)
  • 36,6 millions d'euros de conférences, restauration et divers (31,5)
  • 33,3 millions d'euros de merchandising (30)

Il est à noter que l'augmentation simultanée des autres éléments de revenus a comblé l'impact négatif de Covid sur les revenus des matchs, qui ont reculé de 12,2 millions d'euros par rapport à 2019.

Le produit net des transferts, qui comprend le produit brut des transferts moins les valeurs comptables résiduelles et les frais de transfert, s'élève à 40,2 millions d'euros, soit moins de la moitié du chiffre de 2019 où il était de 89,2 millions d'euros.

Les frais de personnel ont augmenté de 10,1 millions d'euros, passant de 205,1 millions d'euros à 215,2 millions d'euros au cours de l'exercice clos. Les amortissements, dépréciations et réductions de valeur ont augmenté à 106,1 millions d'euros, 13,6 millions de plus qu'en 2019 où ils avaient une valeur de 92,5 millions d'euros. Les autres charges d'exploitation sont restées pratiquement les mêmes à 119 millions d'euros.