Le désordre pour terminer LaLiga SmartBank 2020-2021 augmente – Euro 2020

29
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Le désordre pour terminer LaLiga SmartBank 2020-2021 augmente
 - Euro 2020

Loin de clarifier la situation pour terminer la saison à LaLiga SmartBank, en l'absence de match (Dépor-Fuenlabrada) et des éliminatoires de promotion, cela devient de plus en plus difficile au fil des jours.

Ce vendredi, tout est devenu encore plus compliqué pour plusieurs raisons. En premier lieu, le comité de la concurrence a rejeté la demande de précaution visant à mettre fin à l'affrontement entre les Galiciens et Madrid par la victoire du premier, au détriment de la contestation. Ainsi, la Fuenlabrada a été mise à la disposition des institutions pour contester le match quand on leur dit de le faire, malgré le grand nombre de personnes infectées qui ont à peine terminé la quarantaine.

Le Deportivo de La Coruña reste dans ses treize ans pour sauver la catégorie. Les Galiciens s'attendent à une descente administrative de Fuenlabrada et occupent ainsi leur place.

La RFEF est également venue au premier plan ce vendredi, lançant une proposition à LaLiga et CSD d'une deuxième division avec 24 équipes et qu'au terme de celle-ci il y a 6 baisses. De toute évidence, CD Numancia y a adhéré, qui estime qu'il a également été lésé par la non-contestation de tous les matchs dans un calendrier unifié le dernier jour et demande également à garder la catégorie pour cela.

La Liga s'opposerait en principe à une compétition de 24 équipes et, comme le COPE l'a sondé, la plupart des équipes de deuxième division également puisque, entre autres, leurs revenus télévisés pourraient être réduits en devant être répartis entre plus de clubs. A tout cela il faut ajouter que le calendrier serait considérablement allongé en jours, avec la circonstance aggravante que cette campagne commencera plus tard et doit se terminer plus tôt en raison de la contestation de la Coupe d'Europe reportée à 2021. Ils désavantageraient également les quatre nouvellement promus qu'ils verraient leur permanence plus compliquée à mesure que le nombre de points de dépôt augmenterait de deux.

Si le raz-de-marée formé semblait déjà peu important, Racing Santander et Extremadura s'y sont ajoutés. Les deux équipes qui ont terminé en bas du tableau ne veulent pas être les seules à abandonner, donc toutes deux ont proposé une ligue de 26.

Pendant ce temps, les éliminatoires pour décider de la dernière équipe qui accompagne Huesca et Cadix restent incontestées lorsque la pré-saison des équipes de LaLiga Santander commence dans seulement 10 jours.