Le maire Broggi et la contribution de 600 euros: "Je lui ai demandé en tant que pigiste" – Euro 2020

88

Maire de Solbiate con Cagno (plus de 4 000 habitants) et secrétaire provincial du Parti démocrate. Federico Broggi rompt le retard et annonce – au milieu de la tempête sur les parlementaires "rusés" qui ont demandé la contribution de 600 euros malgré leur salaire élevé – qu'en tant que pigiste, il a demandé la contribution au gouvernement. Il le fait avec un post (complet ci-dessous) sur sa page Facebook dans lequel il annonce la chose. En mars, avril et mai, il a facturé zéro euro comme numéro de TVA, d'où la demande et son explication.

J'apprends sur Internet que les maires et les conseillers municipaux qui ont demandé les 600 euros à l'INPS doivent être considérés comme "rusés". Eh bien, pour une grande transparence, je n'attends pas que quelqu'un fuit des nouvelles, ni que l'INPS publie les noms, mais je préfère dire tout de suite que, bien que maire d'une petite ville, j'ai demandé le bonus de 600 € en tant que pigiste. Et je ne l'ai pas fait pour voler quelque chose, mais pour une raison simple et claire: après la dernière facture du 26 février, en mars, avril et mai, j'ai facturé ZERO avec mon numéro de TVA.

J'ai lu dans les journaux que les personnes prétendument intelligentes devaient juste entrer le numéro de TVA sur le site de l'INPS, donc, sans regarder le chiffre d'affaires, on empocherait l'argent: eh bien, avant de demander, j'ai regardé mon chiffre d'affaires et j'ai postulé.

Je l'ai fait parce que:

– mon travail n'est pas celui du maire (en moins de 4 ans j'ai terminé), mais celui de la sélection du personnel;

– encore aujourd'hui je consacre plus de temps à la commune qu'à mon vrai métier (pensez à quel point mon entreprise est heureuse!), car chaque jour la Région et le Gouvernement édictent des règles sur des règles que nous tripotons ensuite;

– malgré les 3 mois non facturés, entre juillet et octobre j'ai bien payé et paierai près de 3 000 euros de cotisations et d'impôts (car contrairement à d'autres je ne me dérobe pas);

– malgré tout, j'ai continué à payer les engagements pris les années précédentes, qui, évidemment, ont été pris sur la base des revenus attendus.

Il semblerait aussi que si vous avez demandé 600 euros c'est parce que vous êtes un nabab qui veut tromper l'Etat (j'ai lu dans le Fait "La ruse de Covid: les politiciens, les stars de la télé et les riches"). Bien. En 2019 avec mon numéro de TVA, avec 9 factures, j'ai facturé 17100 € bruts, soit moins que ce qu'un député gagne en un mois. Faites vos propres considérations sur la signification de ces combinaisons.

Expliquez-moi cependant pourquoi si un administrateur municipal a pris le fonds de licenciement, c'est bien, alors que si vous prenez les 600 euros, ce n'est pas le cas. Honnêtement, j'ai du mal à voir la différence (mais je vois que personne ne pose cette question).

J'ai lu que dans cette polémique ils attiraient aussi des conseillers municipaux et des conseillers municipaux (tous assimilés à des députés, des conseillers régionaux, etc …): eh bien, les premiers ne perçoivent que des jetons de présence (ici chez nous s'ils atteignent 100 euros par an c'est beaucoup: il ne suffit même pas de rembourser l'essence nécessaire pour atteindre les lieux de réunion institutionnels), alors que ces derniers, quand tout va bien, disposent de 500 euros bruts par mois.

Quiconque veut voir ma situation financière a ma disponibilité maximale. J'ai très peu à cacher.

Je ferme très vite: si quelqu'un me prouve que j'ai vraiment eu tort (comme beaucoup, semble-t-il), je suis prêt à rendre, mais jusqu'à ce moment-là, on évite de faire une merde avec tout un tas d'herbe comme d'habitude.