Le Piémont est la région avec le plus de fonds décaissés pour le mois d'avril – Chivasso Today – Foot 2020

7

Dans le Centre-Nord, le Piémont est l'une des premières régions à verser des contributions aux exploitations agricoles dans le cadre du programme de développement rural pour la période 2014-2020.

553 millions de contributions ont été apurées par la Région Piémont à travers les appels du PDR 2014-2020, soit 51,33% d'avancement sur une enveloppe financière totale d'environ 1 milliard d'euros affectée au PDR 2014-2020, via les fonds européens Feasr , étatiques et régionales.

En particulier, en avril 2020, en pleine urgence Covid, la Région Piémont a déboursé 20 millions d'euros, se classant au premier rang des Régions du Centre-Nord pour les moyens mis à disposition, comme le montre la comparaison entre les Régions récemment fournies par Agea, l'Agence nationale des paiements agricoles.

"Un excellent résultat – commente le conseiller régional pour l'agriculture et l'alimentation, Marco Protopapa – obtenu grâce au travail continu et généralisé des responsables régionaux du ministère de l'agriculture en collaboration avec Arpea, l'agence régionale du Piémont pour l'approvisionnement en l'agriculture, qui a continué pendant les jours de l'urgence de Covid. Une action importante et nécessaire pour apporter une aide concrète à nos exploitations, qui ont besoin de liquidités pour faire face à la crise provoquée par l'urgence sanitaire en cours. "

A ce jour, de janvier au 20 mai 2020, Arpea annonce que plus de 58 millions d'euros ont été liquidés aux entreprises piémontaises grâce aux mesures du RDP.

En particulier, les éléments suivants ont été fournis:

– 16,5 millions d'euros – dont 3,6 millions d'euros pour les jeunes agriculteurs – via la mesure 4, pour des investissements dans les entreprises pour l'amélioration économique et environnementale; transformation et commercialisation de produits; développement, modernisation et adaptation dans l'agriculture et la foresterie.

– 3,5 millions d'euros à travers la mesure 6, destinés à la création et au soutien de jeunes agriculteurs.

– 16,3 millions d'euros à travers la mesure 10, destinés à l'agro-environnement

– 3,4 millions d'euros au titre de la mesure 11, en faveur de l'agriculture biologique