Le saviez-vous? Dix des records les plus obscurs d'Irlande du Nord – Championnat d’Europe de Football 2020

35
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode
Josh Magennis, Peter Thompson, Danny Griffin et Elisha Scott présentent tous

Meilleur buteur? Bien sûr, c'est David Healy. La plupart des apparitions? Ce record appartient à Pat Jennings. La plupart des apparitions de substitution? Hmm.

Beaucoup de faits et de statistiques sur l'Irlande du Nord sont bien connus, mais qu'en est-il des enregistrements les plus obscurs qui existent?

Le maréchal Gillespie, statto résidant en Irlande du Nord, a creusé profondément et respecté 10 pépites de connaissances inhabituelles au fil des ans.

Vous ne savez jamais, cela pourrait vous aider à un «quiz de pub» Zoom à un moment donné dans le futur!

Archie Goodall, le joueur le plus âgé à avoir marqué pour l'Irlande / Irlande du Nord, avait 38 ans et 283 jours lorsqu'il a trouvé le filet lors de la victoire 2-0 contre le Pays de Galles lors d'un championnat britannique à Solitude le 28 mars 1903.

Du fait que les clubs anglais refusaient de libérer des joueurs d'origine irlandaise pour les internationaux à la fin du XIXe siècle, Goodall n'a pas fait sa première apparition pour l'Irlande / Irlande du Nord avant la victoire 1-0 contre le Pays de Galles en mars 1899, à la vieillesse mûre de 34 ans.

Goodall est né à Belfast mais a grandi en Écosse aux côtés de son frère aîné John, qui est né à Londres et a remporté 14 sélections pour l'Angleterre, ce qui en fait le premier groupe de frères à apparaître au niveau international pour différents pays.

Le plus vieux buteur au niveau senior ces derniers temps pour l'Irlande du Nord était le “ roi de Lyon '' Gareth McAuley, qui était âgé de 36 ans et 342 jours quand il est rentré à la maison lors de la victoire de qualification de la Coupe du Monde 4-0 contre l'Azerbaïdjan le 11 novembre 2016.

Josh Magennis est le seul remplaçant à être sorti du banc et a marqué à trois reprises pour l'Irlande du Nord.

La première fois que l'attaquant de Hull City a trouvé le filet en tant que remplaçant, c'était en mars de l'année dernière lorsqu'il a converti un centre de Paddy McNair pour donner à l'équipe de Michael O'Neill une victoire de qualification 2-1 Euro 2020 contre le Bélarus à Windsor Park.

Trois mois plus tard, à Tallinn, il était à nouveau le sauveur de l'Irlande du Nord lorsque son but à la 87e minute a donné aux visiteurs les trois points alors que les hommes d'O'Neill sont revenus par derrière pour battre l'Estonie 2-1.

Le but le plus mémorable de Magennis en tant que remplaçant a été quand il est rentré à la maison avec un centre de Stuart Dallas pour donner à l'Irlande du Nord une avance de 75e minute contre les Néerlandais à Rotterdam en octobre dernier – ce ne devait pas être le vainqueur, car l'équipe locale a scellé les points. avec trois buts en retard.

Il n'est peut-être pas surprenant que le sympathique Magennis soit si prolifique en marquant sur le banc, il ait été présenté comme remplaçant à pas moins de 29 reprises dans ses 50 sorties à ce jour, un autre record d'Irlande du Nord.

Seuls deux joueurs de St Johnstone ont déjà marqué pour l'Irlande du Nord en jouant pour la tenue basée à Perth.

Le premier était l'ancien attaquant de Linfield George O'Boyle, qui a ouvert le score contre l'Allemagne à la 76e minute d'un match amical à Windsor Park le 29 mai 1996.

Le coéquipier d'O'Boyle, St Johnstone, Danny Griffin, qui faisait ses débuts internationaux à l'âge de 18 ans seulement, a également joué dans ce match contre les Allemands, qui a terminé dans un match nul 1-1 grâce à l'égalisation de Mehmet Scholl.

Étonnamment, à trois ans du but de Boyle, Griffin, qui était toujours à McDiarmid Park, est devenu le deuxième joueur de St Johnstone à marquer pour l'Irlande du Nord lorsque l'équipe de Lawrie McMenemy a étonnamment battu la République d'Irlande 1-0 à Lansdowne Road après un spectaculaire Grève de 85e minute.

Pour O'Boyle, qui a remporté 13 sélections, et Griffin, qui a réussi 24 apparitions, ce sont leurs seuls buts au niveau international.

Lorsque Ryan McLaughlin est entré en tant que remplaçant pour faire ses débuts internationaux complets contre l'Uruguay le 30 mai 2014, il est devenu le premier joueur de Liverpool à remporter une casquette senior depuis le gardien Elisha Scott environ 78 ans et 80 jours auparavant.

Le légendaire Scott, qui est toujours le joueur le plus ancien de Liverpool, ayant été avec le club pendant 21 ans et 52 jours au total, a remporté la dernière de ses 31 sélections lors d'une victoire 3-2 contre le Pays de Galles au Celtic Park de Belfast le 11 mars. 1936.

En raison de diverses blessures, McLaughlin, qui n'a pas fait une apparition senior pendant ses six années à Anfield, n'a été plafonné que quatre fois depuis 2014 et exerce actuellement son métier avec Rochdale.

Étonnamment, seuls deux autres joueurs de Liverpool ont remporté des honneurs seniors avec «notre petit pays». Billy Lacey a disputé 12 de ses 23 matches avec l'Irlande alors qu'il était avec les Reds entre 1912 et 1924 et David McMullan a disputé trois matchs internationaux au cours de son séjour de deux ans à Anfield dans les années 1920.

Il ne sera guère surprenant d'apprendre que le gardien de but avec le plus de draps propres pour l'Irlande / Irlande du Nord est le seul et unique Pat Jennings avec un total de 43.

Son premier blanchissage pour l'équipe senior a été lorsqu'ils ont battu l'Uruguay 3-0 lors d'une rencontre amicale à Windsor Park, juste une quinzaine de jours après avoir fait son arc international en avril 1964.

Jennings détient également le record de la plus longue séquence sans encaisser de but, qui s'établit à 633 minutes entre le 27 février 1985, après un revers de 2-1 à Windsor Park en Angleterre, et se terminant le 26 mars 1986 lorsque l'Irlande du Nord a fait match nul 1- 1 à domicile dans un match amical au Danemark.

Le seul autre joueur à avoir failli défier ce record est l'actuel tireur de Norwich City Michael McGovern qui a passé un total de 609 minutes sans encaisser entre le 11 octobre 2016 et le 5 octobre 2017 lorsque l'Irlande du Nord a perdu 3-1 à domicile contre l'Allemagne.

L'Angleterre Willie Hall a enregistré le tour du chapeau le plus rapide de tous les temps contre l'Irlande / l'Irlande du Nord lors d'un international complet lorsqu'il a marqué trois fois en seulement trois minutes et 30 secondes lors d'une victoire 7-0 à Old Trafford le 16 novembre 1938.

Hall a marqué cinq buts lors de cette rencontre au British Home Championship, mais son coup du chapeau rapide dans ce match est resté international pendant 62 ans.

L'attaquant Arif Erdem, le triplé international le plus rapide d'un joueur de l'opposition jamais enregistré à Windsor Park, a marqué les trois buts de la Turquie en seulement quatre minutes alors que les visiteurs ont perdu 3-0 contre Lawrie McMenemy lors d'un match de qualification à l'Euro 2000. le 4 septembre 1999.

En fait, un total de 52 tours du chapeau (ou mieux) ont été marqués contre l'Irlande / Irlande du Nord depuis le premier par l'attaquant anglais Howard Vaughton en 1882 – 21 d'entre eux étaient des joueurs d'Angleterre, 15 d'Écosse, huit du Pays de Galles, trois d'Allemagne et un du Danemark, du Portugal, d'Espagne, de Turquie et de l'ex-Yougoslavie.

Steven Davis n'est qu'à trois apparitions de battre le record de Pat Jennings et de devenir le joueur le plus couronné de l'histoire de l'Irlande du Nord.

Un record international que le milieu de terrain né à Ballymena détient déjà est celui d'avoir dirigé son pays plus de fois que n'importe quel autre joueur.

La défaite 6-1 contre l'Allemagne à Francfort en novembre dernier était le 65e de Davis en tant que skipper depuis qu'il a reçu le brassard de Lawrie Sanchez lors d'une défaite 1-0 contre l'Uruguay en 2006.

C'est Nigel Worthington qui a donné à Davis le poste de capitaine de façon permanente lorsqu'il a remporté sa 50e casquette lors d'un revers 2-1 dans un concours de l'Euro 2012 contre l'Estonie en octobre 2011.

Le record général de Davis en tant que skipper est actuellement: – a remporté 23, a attiré 16 et perdu 26 avec un taux de victoire de 35%.

Pour souligner l'ampleur de la réussite de Davis, le deuxième joueur le plus élevé de la liste est son ancien collègue international et la personne à laquelle il a succédé en tant que skipper d'Irlande du Nord, Aaron Hughes, qui a porté le brassard avec fierté à 48 reprises.

La première pénalité à avoir été infligée lors d'un match international a eu lieu le 5 mars 1892 contre l'Irlande lors de son match du British Home Championship avec l'Angleterre à Solitude.

Cela s'est produit à la fin de la deuxième mi-temps lorsque George Gaffikin de Linfield a trébuché dans la surface, mais un autre joueur des Blues, Sam Torrans, a vu son coup de pied sauvé par le gardien de but anglais William Rowley.

Ce n'est que quatre ans plus tard, le 28 mars 1896, que l'Irlande a marqué son tout premier coup de pied lorsque Robert Milne s'est converti lors d'un match nul 3-3 avec l'Ecosse, là encore Solitude.

Le joueur qui a réussi à marquer le plus de pénalités pour l'Irlande / Irlande du Nord est l'ancien joueur de Sunderland et de Manchester City, Johnny Crossan, qui a converti quatre fois sur place.

Crossan a obtenu deux buts contre l'Uruguay en avril 1964, un contre la Suisse six mois plus tard, son quatrième étant intervenu lors de la défaite 4-1 de l'Albanie en mai 1965.

Le skipper actuel Steven Davis aurait pu égaler le record de Crossan de quatre s'il avait mis de côté son coup de pied lors de la rencontre d'octobre dernier avec les Pays-Bas à Windsor Park – hélas, ce ne devait pas être le cas.

Le dernier joueur à avoir inscrit un but pour l'Irlande du Nord tout en évoluant en Ligue irlandaise était l'attaquant de Linfield Peter Thompson, qui a marqué lors d'une rare victoire amicale 4-0 contre la Géorgie à Windsor Park le 26 mars 2008.

En fait, depuis la guerre, seuls neuf joueurs attachés aux clubs de la Ligue irlandaise ont réussi un but pour la formation nationale – six d'entre eux de Linfield et un de Cliftonville, Glenavon et Glentoran.

Plus étrange encore, aucun des 288 buts marqués en Irlande du Nord dans les matches de qualification et de finale de la Coupe du monde / européenne n'est jamais venu d'un joueur attaché à un club local.

Le plus grand nombre de buts marqués par un joueur d'un club de la Ligue irlandaise est de 11 par Ollie Stanfield de la Distillerie qui a marqué un incroyable 178 buts en seulement 181 apparitions pour les Blancs entre 1886 et 1898.

Il convient également de mentionner l'attaquant de Linfield Joe Bambrick qui a marqué 10 de ses 12 buts pour l'Irlande alors qu'il était avec les Blues (ses deux autres lorsqu'il était à Chelsea).