le soutien du made in Italy – Euro 2020

35

Le ministère du Développement économique a établi les modalités de mise en œuvre de la mesure de soutien aux petites entreprises opérant dans les industries du textile, de la mode et des accessoires. Le fonds prévoit le décaissement de subventions non remboursables reconnues à concurrence de 50% maximum des dépenses éligibles, dans la limite de cinq millions d'euros pour l'année 2020, afin de soutenir le textile, la mode et les accessoires et de valoriser produits made in Italy à fort contenu artistique et créatif Les modalités et procédures de dépôt des candidatures seront définies par une disposition ultérieure.

Il a été publié au Journal officiel no. 32 du 8 février 2021, l'arrêté du 18 décembre 2020 du ministère du Développement économique qui fixe les modalités de mise en œuvre de la mesure de soutien aux petites entreprises dans les industries du textile, de la mode et des accessoires.

Le fonds prévoit le décaissement de contributions non remboursables reconnu dans la mesure maximale de 50 pourcent de dépenses éligibles, dans la limite de cinq millions d'euros pour l'année 2020, afin de soutenir l'industrie du textile, de la mode et des accessoires, en particulier en ce qui concerne les start-up qui investissent dans le design et la création, ainsi que pour promouvoir les jeunes talents du secteur du textile, de la mode et des accessoires qui valorisent les produits fabriqué en Italie de contenu artistique et créatif élevé.

Les bénéficiaires

Ils peuvent bénéficier du le petites entreprises, conformément aux dispositions de l'annexe I du règlement d'exemption, non listé et qui n'a pas repris les activités d'une autre société et n'a pas été créée à la suite de la fusion. Il est également nécessaire que:

– ils sont inscrits et «actifs» au registre du commerce de la Chambre de commerce territorialement compétente depuis cinq ans au maximum;

– exercer une ou plusieurs des activités économiques subventionnées en Italie;

– exercent pleinement et librement leurs droits, ne sont pas en liquidation volontaire et ne font pas l'objet d'une procédure de faillite à des fins de liquidation; au 31 décembre 2019, les entreprises ne doivent pas être dans une situation difficile;

– être en conformité avec les dispositions en vigueur sur les obligations de contribution;

– n'ont pas encore distribué de bénéfices.

Dans tous les cas, les entreprises qui, à la date de dépôt de la demande de réparation:

– n'ont pas restitué les sommes dues à la suite de la révocation des facilités accordées par le ministère;

– l'aide identifiée comme illégale ou incompatible par la Commission européenne a été reçue et non remboursée ou déposée sur un compte bloqué;

– sont les destinataires d'une sanction de disqualification;

– dont les représentants légaux ou les administrateurs ont été condamnés, avec une condamnation définitive ou un décret pénal devenu irrévocable ou une peine appliquant la peine sur demande conformément à l'art. 444 du Code de procédure pénale, pour les délits qui constituent un motif d'exclusion d'un opérateur économique de la participation à une procédure de passation de marché ou de concession en application de la législation sur les marchés publics de travaux, de services et de fournitures en vigueur à la date de présentation des la question.

Projets éligibles

Les projets suivants sont éligibles à des subventions:

– projets visant la création de nouveaux éléments de conception;

– des projets visant à introduire des innovations de processus de production dans l'entreprise;

– des projets visant la création et l'utilisation de tissus innovants;

– des projets inspirés des principes de l'économie circulaire visant le recyclage des matériaux usagés ou l'utilisation de tissus issus de sources renouvelables;

– des projets visant à introduire des innovations numériques dans l'entreprise.

Les projets éligibles aux subventions doivent:

– être faite par les sujets indiqués qui ont leur propre siège opérationnel situé en Italie, comme indiqué dans la demande de subvention;

– prévoir dépenses éligibles un total d'au moins 50 000,00 € (cinquante mille) et d'au plus 200 000,00 € (deux cent mille);

– être commencé après la date de dépôt de la demande de subvention;

– être terminé dans dix-huit mois à compter de la date de la disposition pour l'octroi des facilités.

Les facilités sont accordées dans la mesure de cinquante pourcent des dépenses éligibles.

Conditions et procédures de soumission des candidatures

Les conditions et modalités d'accès à l'installation seront définies avec une disposition ultérieure du directeur général des incitations aux entreprises du ministère, publiées sur le site Internet du ministère (www.mise.gov.it) et extraites au Journal officiel du la République italienne. Avec la même disposition, les régimes sur la base desquels les demandes de subvention doivent être présentées et les documents supplémentaires utiles pour la conduite de l'enquête par le ministère seront mis à disposition.

Par la rédaction

Copyright © – Reproduction réservée