Le stock total de prêts non performants s'élève à 340 milliards d'euros et augmentera encore de 100 millions dans deux ans. Market Watch de Banca Ifis le calcule – Championnat d’Europe 2020

19

Ifis stockle stock global des prêts improductifs en Italie, entre ceux encore dans les portefeuilles des banques et ceux passés dans les portefeuilles des investisseurs, ont atteint 340 milliards d'euros en 2020 (dont 54 milliards de créances douteuses toujours inscrites aux bilans bancaires, 55 milliards d'Utp et 5 milliards d'arriérés), mais en 2021 il pourrait s'élever à 389 milliards d'euros et même toucher le record historique de 441 milliards d'euros en 2022. Il le calcule Banque Ifis dans son dernier Surveillance du marché publié hier (voir ici le communiqué de presse est voici l'étude complète), qui a cartographié les transactions pour 37,7 milliards d'euros bruts en 2020, dont 9 milliards bruts sur Utp, et qui estime les transactions sur prêts non performants à au moins 40 milliards d'euros en 2021.

Le calcul de Banca Ifis sur les transactions 2020 pour environ 38 milliards est un chiffre inférieur à ce qui précède 42 milliards vous cartographient de BeBeez (voir ici le Rapport 2020 sur les prêts hypothécaires et autres prêts douteux, dans sa dernière version, mise à jour avec les annonces arrivées ces dernières semaines, mais toujours liées aux opérations 2020, disponible pour les abonnés à BeBeez News Premium). Mais il est possible que la différence soit due au fait que certaines opérations cartographiées par BeBeez ils ne sont pas encore terminés, bien qu'ils aient été annoncés 40 milliards de npl
officiellement. Quant à l'avenir, en début d'année BeBeez avait enregistré au moins 18 milliards d'euros d'opérations arrivant cette année, alors que la Banca Ifis en a désormais enregistré un total de 30 milliards (en 2020 mais même ici les écarts sont essentiellement dus à des différences de comptabilisation des opérations annoncées) et estime précisément qu'un un total d'au moins 40 milliards sera atteint à la fin de l'année.

La prévision est alors qu'en 2022, en raison de la crise COVID-19[feminine outre la nécessité d'alignement sur l'objectif européen (ratio NPE à 5%), les flux de vente resteront élevés. Opérations sur Portefeuilles Utp, avec environ 24 milliards de chiffre d'affaires estimé: 12 milliards en 2021 et le même nombre en 2022. Il marché secondaire confirmera sa maturité, contribuant à la 29% en 2021 au total des transactions (23% de la part échangée dans le secondaire en 2020).

taux de détériorationSelon Banca Ifis, en effet, il y aura une dégradation des crédits dans les bilans bancaires, avec un taux de dégradation moyen qui passera de 2,6% en 2021 à 3% de 2022, principalement en raison de la défaillance des créances liées au secteur d'activité, avec environ 80 milliards d'euros de nouveaux flux de personnes handicapées sur la période de deux ans 2021-2022. Cependant, le pic enregistré en 2013 (4,5%) ne devrait pas être atteint; en 2020, le taux de défaut est resté inchangé par rapport à 2019 (1,1%) principalement en raison d'interventions publiques (moratoires, décrets, etc.).

Quant aux prix de vente, de 2017 à 2020 ils étaient plus de 50 milliards investis d'Euro acquérir env 214 milliards d'euros bruts des portefeuilles de prêts non performants italiens. En termes de prix de transfert moyens, la Banca Ifis a enregistré une forte tendance à la croissance: par action 31% en 2020 (les 37,7 milliards d'euros ont été payés 11,7 milliards) contre 27,9% en 2019, 25,8% en 2018 et 18,9% en 2017. En particulier, le prix moyen des transactions NPL sécurisées est passé de 27% à 36% en 2019, notamment à la suite des opérations avec GACS.

investissement 50 milliards Le prix des portefeuilles mixtes sécurisés et non garantis est alors passé de 24% à 30%, alors qu'il est résolument le prix des portefeuilles UTP s'est effondré, chutant en 2020 à 38% de 56%, peut-être en raison de l'augmentation de l'offre sur le marché de cette classe d'actifs. Enfin, les prix des portefeuilles non garantis et mixtes principalement non garantis sont restés stables, qui s'établissaient en 2020 à 7% contre 6% l'année précédente.

Une note finale doit alors être faite sur les performances du GACS qui de 2016 à aujourd'hui ont été de 35 pour un total de 85 milliards d'euros brut de NPL titrisés. Banca Ifis rappelle qu'à l'exception de deux, tous les autres portefeuilles GACS ont subi une baisse de performance en raison de la pandémie, comme déjà rapporté par BeBeez novembre dernier, date de publication des derniers chiffres des agences de notation Moody's est Portée (voir autre article de BeBeez).
Prix ​​Ifis