L'Égypte et la BEI discutent d'une coopération future dans les transports, l'agriculture et la santé – Championnat d’Europe 2020

39

La ministre de la Coopération internationale, Rania al-Mashat, a rencontré dimanche la directrice des opérations de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour le voisinage oriental et méridional, Flavia Palanza, pour discuter de la coopération future dans des domaines tels que les transports, l’agriculture et la santé.

La réunion a examiné les étapes nécessaires pour utiliser les 1,13 milliard d'euros alloués à trois projets de l'Autorité nationale des tunnels: ceux-ci comprennent la rénovation et l'expansion de la station de métro al-Raml d'Alexandrie, le développement de la gare d'Alexandrie Abu Qir et le développement de la Deuxième ligne de la station de métro du Caire.

Mashat et Palanza ont également discuté de la coopération dans le secteur agricole et ont proposé de futurs accords dans le secteur de la santé pour aider l'Égypte à se remettre des effets de l'épidémie de coronavirus.

La réunion s'inscrit dans le cadre d'une plateforme lancée par le ministère en avril pour une coopération conjointe entre les partenaires de développement multilatéraux et bilatéraux.

Le ministère a signé plusieurs accords avec la BEI, dont un accord de 122,7 millions d'euros pour les secteurs de l'assainissement et des transports pour le premier semestre 2020, et 100 millions d'euros alloués à la banque al-Qahera pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).

Le portefeuille de coopération du ministère avec la BEI s’élève à 4,8 milliards d’euros pour les secteurs des transports, de l’eau et de l’assainissement, des PME et de l’énergie.

Depuis 1979, la valeur des accords signés entre l'Égypte et la BEI s'élève à 9,7 milliards d'euros, selon Mashat.