Leonardo: l'effet Covid-19 pèse sur les neuf premiers mois de 2020 – Euro 2020

32

(Teleborsa) – Léonard a fermé je neuf premiers mois de 2020 avec revenus égal à 9,025 millions d'Euro, stable par rapport à la même période de l'année précédente et un Revenu net à 137 millions d'euros, en baisse par rapport à la même période de l'année précédente (465 millions d'euros) principalement en raison de l'impact de l'épidémie de covid-19.

En ce qui concerne laEBITDA est en baisse de 18,6% à 866 millions d'euros par rapport à la même période de 2019.Ebita est en baisse de 27,6% à 497 millions et est L'Ebit a également baissé de 39% à 395 millions d'euros.

le ordres rester essentiellement en ligne avec les 9 premiers mois de 2019 un 8,501 millions d'euros tandis que le carnet de commande il s'élève à 34,98 milliards et assure une couverture en termes de production équivalente d'environ 2,5 ans.

le flux de trésorerie négatif pour 2596 millions en raison du report des livraisons et de la facturation, tandis que l'endettement net est passé à 5884 millions contre 2847 millions fin 2019.

"Les résultats des neuf premiers mois montrent que nous avons répondu rapidement aux défis à court terme de 2020, réagissant efficacement à la dynamique d'un contexte en constante évolution », commente-t-il Alessandro Profumo Président-directeur général de Leonardo.

"Nous avons pris des mesures pour devenir plus résilient et agile, en réduisant les coûts, en priorisant les investissements sans causer de retards sur les programmes, en réorientant les commandes en recevant un soutien important de nos clients nationaux, en reconfigurant les lignes de production pour répondre aux restrictions dues au COVID, nous avons mis en œuvre rapidement et efficacement des méthodes de travail intelligentes, apportant avancer la production et rationaliser nos activités en fonction de la demande. Nous en avons un une situation financière solide, rendu encore plus robuste par la souscription en mai de lignes de crédit supplémentaires et le refinancement de l'obligation à échéance 2021: nous n'avons donc pas besoin d'augmenter le capital ou de refinancer davantage la dette. Nous démontrons une reprise opérationnelle régulière trimestre après trimestre. Nous faisons confiance à nos forces, aux solides fondamentaux commerciaux dans un marché toujours en croissance et nous sommes bien positionnés pour le développement durable à moyen et long terme, également en soutien à l'Italie. Au cœur de notre confiance se trouvent notre business mix, notre carnet de commandes solide, nos relations clients, notre position de leader dans des segments clés avec des produits et services de qualité, notre rôle dans la direction de programmes internationaux et notre volonté d'innovation. visant à identifier de nouvelles opportunités commerciales »a conclu Profumo.