Les bénéfices de la Banque centrale européenne chutent en 2020 en raison de la baisse des revenus d'intérêts_French.news.cn – Championnat d’Europe de Football 2020

30

FRANCFORT, 18 février (Xinhua) – La Banque centrale européenne (BCE) a déclaré jeudi que son bénéfice annuel avait chuté en 2020 après plusieurs années d'augmentation, citant des raisons telles que la baisse des intérêts créditeurs de son portefeuille en dollars américains.

Selon ses comptes annuels récemment publiés, le bénéfice de la BCE est tombé à 1,643 milliard d'euros (1,98 milliard de dollars américains) l'année dernière contre 2,366 milliards d'euros en 2019, en raison de la baisse des revenus nets d'intérêts.

La BCE a enregistré un revenu d'intérêts net de 2,017 milliards d'euros en 2020, une baisse de 669 millions d'euros par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la baisse des revenus d'intérêts gagnés sur les titres libellés en dollars américains, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Les actifs en dollars américains représentaient environ 76% du total des avoirs en devises de la BCE à la fin de 2020.

Outre la baisse des rendements des actifs étrangers, les revenus nets d'intérêts perçus sur les titres détenus à des fins de politique monétaire ont également diminué, qui s'élevaient à 1,337 milliard d'euros en 2020, 110 millions d'euros de moins qu'en 2019, a-t-il ajouté.

L'année dernière, le total des actifs de la BCE a augmenté de 112,2 milliards d'euros à 569,3 milliards d'euros, principalement en raison des achats de titres dans le cadre du nouveau programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) et du programme régulier d'achat d'actifs, selon le communiqué.

La BCE a lancé le PEPP pour la première fois en mars de l'année dernière pour contrer les éventuelles retombées économiques au milieu de la pandémie et a étendu le programme à deux reprises dans les mois suivants.

Le PEPP atteignait désormais un record de 1,85 billion d'euros et la banque centrale a promis de continuer à acheter des obligations dans le cadre du PEPP au moins jusqu'à la fin de mars 2022, ou une fois qu'elle aura jugé que la phase de crise pandémique est terminée. (1 euro = 1,21 dollar américain)