Les publications d'Adidas baissent du chiffre d'affaires et des bénéfices du T3, révèlent des perspectives prudentes – Championnat d’Europe 2020

17
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Adidas a déclaré que la société avait enregistré une forte amélioration séquentielle de ses revenus au troisième trimestre, car plus de 90% des magasins de détail de la société étaient opérationnels, dont la plupart avaient été fermés pendant plusieurs semaines au cours du deuxième trimestre. L’activité de vente directe aux consommateurs globale de la société a progressé de 13% en termes neutres en termes de devises et le commerce de gros s’est également nettement amélioré tout en restant en deçà du niveau de l’année précédente, tandis que le canal de commerce électronique a progressé à un taux neutre en devises de 51%. Au total, le chiffre d'affaires du troisième trimestre a diminué de 3% en monnaie neutre ou de 7% en euros à 5,964 milliards d'euros. La société a ajouté que les ventes de la marque Adidas avaient diminué de 2%, tandis que les revenus de Reebok étaient en baisse de 7%.

«Nous avons vu une forte reprise de notre activité au troisième trimestre. Notre concentration sur des stocks sains, des ventes rentables et des ventes disciplinées a clairement porté ses fruits: les stocks ont diminué de plus d'un demi-milliard d'euros et notre part plein prix dans l'e-com a augmenté à un rythme à deux chiffres. Dans le même temps, nous avons maîtrisé les coûts et réalisé une amélioration de nos bénéfices de plus de 1,1 milliard d'euros par rapport au deuxième trimestre », a déclaré Kasper Rorsted, PDG d'Adidas dans un communiqué.

Les marchés d'Adidas enregistrent une amélioration des ventes par rapport au deuxième trimestre

Au cours du troisième trimestre, a déclaré la société, tous les segments de marché ont montré une reprise séquentielle par rapport au deuxième trimestre. Les ventes neutres en devises en Russie / CEI ont augmenté de 11% et en Europe, de 4%. En Amérique du Nord, la société a enregistré une légère baisse de 1%, tandis que les ventes en Asie-Pacifique ont diminué de 7%, la Grande Chine enregistrant une baisse de 5%, tandis que les ventes directes aux consommateurs de la société dans la Grande Chine ont augmenté à un rythme de plus de 30 pour cent, les revenus des franchises étaient inférieurs au niveau de l'année précédente. Les revenus de la société en Amérique latine ont baissé de 13% et dans les marchés émergents de 10%, où la pandémie a continué de perturber les opérations et plusieurs magasins sont restés fermés.

Adidas a enregistré un niveau de marge brute de 50%, en baisse de 2,1 points de pourcentage au troisième trimestre, tandis que le bénéfice d’exploitation de la société s’est amélioré de plus de 1,1 milliard d’euros pour atteindre 794 millions d’euros, soit une marge d’exploitation à deux chiffres de 13,3%. La société a enregistré un résultat net des activités poursuivies de 578 millions d'euros, en conséquence, le résultat de base par action (BPA) des activités poursuivies s'est élevé à 2,80 euros contre 3,26 euros au troisième trimestre 2019.

La pandémie de coronavirus pèse sur les résultats d'Adidas au cours des neuf premiers mois

Au cours des neuf premiers mois de 2020, les revenus ont diminué de 18% sur une base neutre en devises et de 20% en euros à 14,297 milliards d'euros. Du point de vue de la marque, les revenus neutres de la marque Adidas ont diminué de 18%, tandis que les revenus de Reebok ont ​​diminué de 20%, principalement en raison de fermetures de magasins à grande échelle en raison de la propagation mondiale de la pandémie de coronavirus au premier semestre de l'année.

La marge brute a reculé de 3 points de pourcentage à 50%, tandis que le bénéfice d'exploitation a atteint 526 millions d'euros, soit une marge opérationnelle de 3,7% contre 13,6% en 2019. Au cours de la période de neuf mois, Adidas a enregistré un bénéfice net des activités poursuivies de 291 millions d'euros contre 1,737 milliard d'euros en 2019 et le BPA de base ainsi que dilué s'établissent à 1,47 euro contre 8,76 euros en 2019.

Adidas s'attend à une croissance de ses revenus similaire au quatrième trimestre

Au quatrième trimestre, a déclaré la société, les incertitudes entourant la poursuite du développement de la pandémie de coronavirus ainsi que l'environnement macroéconomique mondial restent élevées. Dans l’ensemble, le chiffre d’affaires de la société devrait évoluer de la même façon au quatrième trimestre qu’au troisième trimestre, ce qui implique une baisse des revenus neutre à un chiffre faible à moyen. Cette évolution va à l'encontre d'une base de comparaison solide par rapport à l'année précédente, lorsque le lancement de la marchandise de l'UEFA Euro 2020 et les expéditions antérieures en raison d'un calendrier différent du Nouvel An chinois ont contribué à la croissance du quatrième trimestre. Malgré la solide base de comparaison dans la Grande Chine, Adidas s'attend à ce que son activité sur ce marché renoue avec la croissance au quatrième trimestre.

En raison de la concentration de la société sur des ventes rentables et des ventes disciplinées, la marge brute devrait se situer autour du niveau de l’année précédente au quatrième trimestre et le bénéfice d’exploitation devrait se situer entre 100 millions d’euros et 200 millions d’euros. Ces perspectives ne supposent aucun verrouillage majeur supplémentaire, un taux d'ouverture de magasins supérieur à 90% et aucun autre ralentissement important du trafic mondial des magasins.

Image: Centre des médias Adidas