Les revendeurs de billets risquent une amende de 100000 € et jusqu'à deux ans d'emprisonnement en vertu des nouvelles lois proposées – Euro 2020

12
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

LE GOUVERNEMENT AUJOURD'HUI a approuvé la rédaction d'une nouvelle législation qui augmentera la peine de ceux qui revendent des billets dans un but lucratif.

Le projet de loi proposé interdira la revente de billets pour des événements en direct, des matchs et des concerts dans des lieux désignés, à un prix supérieur à leur valeur nominale.

Il existe une exemption pour les clubs de sports amateurs et les organismes de bienfaisance enregistrés à des fins de financement.

Une personne reconnue coupable d'une infraction à la loi encourt une amende pouvant aller jusqu'à 100 000 € ou jusqu'à deux ans d'emprisonnement.

La législation est répertoriée comme une priorité pour ce terme du Dáil, ce qui signifie qu'elle devrait être publiée avant la fin de l'année.

Il devrait être en place avant que l'Euro 2020 reporté n'ait lieu l'année prochaine. L'Irlande est l'une des nombreuses villes hôtes du tournoi.

La législation a été lancée pour la première fois par l'ancien Fine Gael TD Noel Rock, qui milite depuis longtemps pour que les lois soient renforcées.

# Journalisme ouvert

Aucune nouvelle n'est une mauvaise nouvelle
Soutenez le journal

Votre contributions nous aidera à continuer
pour livrer les histoires qui sont importantes pour vous

Soutenez-nous maintenant

Le tánaiste Leo Varadkar, qui a présenté le projet de loi, a déclaré: «Les revendeurs et la vente de sites Web ruinent les concerts et les matchs pour tout le monde, ce qui rend plus difficile l'obtention d'un billet en premier lieu et fait grimper les prix.
"Il s'agit de faire en sorte que les gens ne se fassent pas arnaquer une fois que les événements en direct, les matchs et les concerts reprennent, d'autant plus que les numéros seront probablement limités au départ.
Il a ajouté qu'il y avait une disposition spécifique dans le projet de loi pour les championnats de l'Euro 2020 l'année prochaine, interdisant la vente non autorisée de billets pour les matches.

«Cette législation est également encourageante. Nous prévoyons le moment où nous pourrons à nouveau assister à des concerts, des festivals et des matchs », a-t-il ajouté.