Les ventes de Stora Enso au 4e trimestre 2020 ont diminué de 11% – Championnat d’Europe 2020

19

Stora EnsoLes ventes du quatrième trimestre 2020 ont diminué de 11%, soit 257 millions d’euros par rapport à l’année précédente, à 2 154 millions d’euros. Les ventes ont été négativement affectées par le mix et la baisse des prix, en particulier dans les divisions Papier et Forêt. La baisse des ventes de sous-produits a encore réduit le chiffre d'affaires. Les livraisons étaient nettement inférieures dans Paper, car la surcapacité mondiale et la pandémie de Covid-19 réduisaient la demande. La cession et les fermetures de la production de papier à Oulu Mill en Finlande, les scieries Kitee et Pfarrkirchen en Finlande et en Allemagne, ainsi que la fermeture d'une petite machine à papier d'emballage à Imatra Mills en Finlande ont réduit les ventes.

L'EBIT opérationnel du 4T 2020 a diminué de 5%, soit 6 millions d'euros, par rapport à l'année précédente pour s'établir à 118 millions d'euros. La marge opérationnelle EBIT a augmenté à 5,5%.

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2020, à 8 553 millions d'euros, est inférieur de 14,9% à celui d'un an plus tôt. Les livraisons ont diminué dans toutes les divisions et la plus forte baisse a été celle des volumes de papier. Les prix de vente étaient plus bas dans toutes les divisions, les plus importantes répercussions négatives sur les prix provenant des pâtes et papiers. L'impact des fluctuations des taux de change sur le chiffre d'affaires est positif de 19 millions d'euros.

L'EBIT opérationnel de l'exercice 2020, à 650 millions d'euros, diminue de 35,2%, soit 353 millions d'euros et représente une marge de 7,6%. L'EBIT opérationnel a diminué en raison de la baisse des prix de vente et des volumes inférieurs dans toutes les divisions. L'effet négatif le plus important est venu de la baisse des volumes et des prix du papier et de la baisse significative des prix de la pâte.

Les coûts variables ont diminué de 340 millions d'euros, principalement les coûts de la fibre, y compris le bois, la pâte et le papier recyclé. Les coûts fixes ont diminué de 117 millions d'euros en raison des actions de Covid-19 et du programme de protection des bénéfices. L'impact net de change a augmenté l'EBIT opérationnel de 123 millions d'euros. Le résultat opérationnel des investissements mis en équivalence est en baisse de 16 millions d'euros, principalement en raison de la transaction Bergvik Skog en 2019.

Annica Bresky, présidente-directrice générale de Stora Enso, a déclaré: «En regardant en arrière en 2020, ma première année en tant que PDG de Stora Enso, je peux sans aucun doute dire que cela a été extrêmement mouvementé. L'année a été marquée par la pandémie mondiale et le ralentissement de l'économie mondiale, mais aussi par les troubles géopolitiques, le Brexit et – pour Stora Enso au premier trimestre – les grèves en Finlande. Donc, pour conclure avec le 4T, dans un environnement encore volatil, je suis très satisfait que nous délivrions des résultats stables en ligne avec le 4T 2019. Si l'on exclut le Papier, l'EBIT opérationnel est passé à 122 millions d'euros. Séquentiellement, trimestre après trimestre, nous pouvons constater une amélioration des ventes, signe que les marchés évoluent dans la bonne direction. Nous tenons notre promesse d'économies de 400 millions d'euros et nous avons encore réduit le fonds de roulement à des niveaux historiquement bas, améliorant ainsi notre flux de trésorerie. »

Stora Enso est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions renouvelables dans les emballages, les biomatériaux, les constructions en bois et le papier.