L'excédent financier – du commerce international de biens de la zone euro de 25,8 Mds € – Championnat d’Europe 2020

15

Le financierLa première estimation des exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde en novembre 2020 était de 196,7 milliards d'euros. Par rapport à novembre 2019 (198,6 Mds €), il s'agit d'une baisse de 1,0% mais cela indique néanmoins un retour aux niveaux pré-COVID. Les importations en provenance du reste du monde s'établissent à 170,9 milliards d'euros, en baisse de 4,2% par rapport à novembre 2019 (178,4 milliards d'euros). En conséquence, la zone euro a enregistré un excédent de 25,8 milliards d'euros de commerce de biens avec le reste du monde en novembre 2020, contre + 20,2 milliards d'euros en novembre 2019. Les échanges intra-zone euro sont tombés à 165,4 milliards d'euros en novembre 2020 , en baisse de 1,3% par rapport à novembre 2019.

De janvier à novembre 2020, les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont élevées à 1941,3 milliards d'euros (soit une baisse de 10,2% par rapport à janvier-novembre 2019), tandis que les importations se sont élevées à 1735,8 milliards d'euros (soit une baisse de 11,6 % par rapport à janvier-novembre 2019). En conséquence, la zone euro a enregistré un excédent de 205,4 milliards d'euros, contre + 198,4 milliards d'euros en janvier-novembre 2019. Les échanges intra-zone euro sont tombés à 1 647,4 milliards d'euros en janvier-novembre 2020, en baisse de 9,7% par rapport à janvier -Novembre 2019.

Union européenne

La première estimation des exportations de biens extra-UE en novembre 2020 était de 176,6 milliards d'euros, en baisse de 1,5% par rapport à novembre 2019 (179,3 milliards d'euros). Les importations en provenance du reste du monde s'établissent à 151,3 milliards d'euros, en baisse de 6,2% par rapport à novembre 2019 (161,3 milliards d'euros). En conséquence, l'UE a enregistré un excédent de 25,3 milliards d'euros dans les échanges de biens avec le reste du monde en novembre 2020, contre + 18,0 milliards d'euros en novembre 2019. Les échanges intra-UE ont augmenté à 266,2 milliards d'euros en novembre 2020, + 0,6% par rapport à novembre 2019.

De janvier à novembre 2020, les exportations de biens extra-UE se sont élevées à 1756,6 milliards d'euros (soit une baisse de 10,3% par rapport à janvier-novembre 2019) et les importations à 1569,4 milliards d'euros (soit une baisse de 12,3% par rapport à janvier-novembre 2019). ). En conséquence, l'UE a enregistré un excédent de 187,2 milliards d'euros, contre + 169,4 milliards d'euros en janvier-novembre 2019. Le commerce intra-UE est tombé à 2 605,3 milliards d'euros en janvier-novembre 2020, -8,4% par rapport à janvier-novembre 2019.

La mesure dans laquelle l'évolution d'une année sur l'autre des exportations et des importations était affectée dépendait cependant du type de produits. L'énergie a enregistré de loin la plus forte baisse, suivie par les machines et les véhicules et les autres produits manufacturés, tandis que pour les aliments et boissons, les matières premières et les produits chimiques étaient plus proches de ceux de 2019.

Au cours des onze premiers mois de 2020, la Chine était le principal partenaire de l'UE. Ce résultat est dû à une augmentation des importations (+ 4,3%) et des exportations (+ 1,1%). Dans le même temps, les échanges avec les États-Unis ont enregistré une baisse significative des importations (-13,0%) et des exportations (-9,3%).

Comparaison annuelle par État membre

En novembre 2020, par rapport à novembre 2019, les exportations de biens ont diminué dans quinze États membres. La plus forte baisse a été enregistrée pour Chypre (-46,1%). Douze États membres ont enregistré une augmentation, les plus fortes augmentations étant observées à Malte (+ 36,3%) et en Slovaquie (+ 25,8%).

En ce qui concerne les importations, en novembre 2020, par rapport à novembre 2019, vingt États membres ont enregistré des baisses, les baisses les plus élevées étant observées au Portugal (-25,3%) et à Malte (-25,0%). Les plus fortes hausses ont été observées en Slovénie (+ 32,6%), en Estonie (+ 18,8%) et en Hongrie (+ 17,0%).