Livourne: l'ASL fait le bilan d'une année difficile – Championnat d’Europe 2020

59

Livourne, 30 janvier 2021 – Le bilan d'une année très complexe et les perspectives d'avenir, pas nécessairement du point de vue de Covid. Tracing them est le directeur général de l'USL Tuscany Northwest Maria Letizia Casani:

"Un mois après la fin de l'année, avec des données d'activité annuelles consolidées et donc plus fiables, je pense qu'il est juste de faire le point sur les prestations fournies mais aussi sur les investissements en équipements et nouveaux travaux réalisés (ou prévus) en 2020" .

«Notre territoire est vaste et important – poursuit le Dr Casani – avec une population résidente de plus de 1 million 200 000 habitants. Notre société comprend 13 hôpitaux et 10 zones de district et emploie plus de 14 500 employés.

Les chiffres d'une année d'activité sont tout aussi importants et significatifs. Considérez que, malgré l'urgence Covid, ils ont été gérés 93 067 les admissions à l'hôpital (à la fois ordinaires et à l'hôpital de jour), par rapport à 116,432 de 2019, donc avec une réduction de seulement 20%.

Quant aux premières visites ambulatoires, nous leur avons fourni 784,786 (contre 1 266 684 de 2019, avec une baisse de 38%), alors que la réduction en 2020 est plus faible sur les visites de suivi: 348,964 par rapport à 495,306 l'année précédente (environ 29% de moins).

Nous avons également réalisé 583,613 services de radiologie contre 948,728 de 2019 (38% de moins) e 10.491.507 performances du laboratoire par rapport 13 178 661 de l'année précédente (20% de moins).

Pour les interventions chirurgicales, la priorité était d'assurer toutes les interventions oncologiques, pour lesquelles, malgré Covid, la Société a enregistré des données en amélioration par rapport à 2019: par exemple, 86% des patientes ont été garanties dans les 30 jours. Opérations mammaires (76% en 2019) , 94,80% des opérations du côlon (contre 93,20%), 88,70% des opérations rectales (87,10% en 2019), 85, 50% des interventions utérines (contre 79,50% en 2019).

De plus, les services chirurgicaux jugés non reportables par les professionnels étaient toujours effectués en temps voulu.

Le bilan global de l'activité 2020 montre, en tout cas, un nombre considérable d'interventions: 86 013 contre 113 756 de 2019 (seulement 24% de moins).

Les accès aux urgences de l'entreprise étaient 293,976, avec une baisse de 33% par rapport aux données 2019 (430,151).

La réduction des naissances était de 9%: 5 620 de 2020 par rapport à 6 142 de 2019.

Bien entendu, au-delà de ces données générales, toutes les activités de dépistage et celles gérées par les structures locales et le service de prévention ne doivent pas être oubliées, en plus de l'engagement constant et pesant prodigué en 2020 dans la gestion de l'urgence Covid ».

Le directeur général de l'ASL rentre ensuite dans le détail sur les technologies de la santé et les investissements mis en œuvre ou prévus ces derniers mois en travaux et travaux neufs notamment pour la région de Livourne.

"Pour les technologies de la santé en 2020 dans les vallées de Livourne, d'Etrusque et d'Elbe – souligne Maria Letizia Casani – nous avons investi, citant juste les interventions les plus importantes, 4 millions et 300 milliers d'euros et mis en place des travaux structurels pour près de 11 millions et 400 milliers d'euros euros.

Plus précisément, la chambre hyperbare d'Elbe, un angiographe pour Livourne, de nouveaux équipements radiologiques, de nouveaux systèmes radiologiques numériques portables, de nouveaux systèmes à ultrasons, d'autres équipements importants également pour le diagnostic Covid, divers défibrillateurs ont été achetés, pour ne donner que quelques exemples.

En termes d'interventions structurelles, environ 5 millions et 700 milliers d'euros sont destinés à l'adaptation du service d'urgence de Piombino et 530 milliers d'euros supplémentaires pour l'adaptation du service de diagnostic et de soins psychiatriques de l'hôpital de Piombino, 4 millions et 900 milliers d'euros supplémentaires. pour le nouveau quartier de Rosignano, environ 1 million et 200 milliers d'euros pour la rénovation du toit du pavillon de gestion de l'hôpital de Livourne.

Le nouvel angiographe a ensuite été installé dans le pavillon 15 de l'hôpital de Livourne et les activités d'installation du nouvel angiographe de neuroradiologie étaient prévues (coût d'achat environ 480 milliers d'euros + 280 milliers d'euros de travaux), pour le TAC du pavillon 16 de Livourne et pour le nouveau TAC de Portoferraio (pour un coût d'environ 1 million et 200 milliers d'euros en 5 ans à partir de 2021) ».

"En faisant le bilan de cette année difficile – conclut le Dr Casani – la première pensée va à ceux qui n'ont pas réussi à passer par Covid et leurs familles. Nos territoires, notamment dans la première phase, ont payé un prix très élevé en vies humaines, malgré l'engagement, l'énergie et le professionnalisme de tout le personnel, à qui j'exprime à nouveau ma gratitude.

Un espoir pour l'année qui vient de commencer vient du vaccin. Malgré les réductions bien connues de l'offre de doses, la campagne de vaccination se poursuit efficacement, grâce à l'excellent travail de nombreux opérateurs et à une organisation ponctuelle et flexible. Nous sommes donc prêts à faire face à cela et aux autres défis que nous présentera 2021 ».

Ci-joint une photo du Dr Casani

(sdg)