L'UEFA insiste sur 12 sites pour l'Euro – Diario Final Version – Foot 2020

96

La plus haute instance du football européen, l'UEFA, a insisté mercredi sur le fait qu'elle maintenait sa détermination à organiser le championnat d'Europe reporté dans 12 pays en tant que sites.

En outre, il a averti que les villes hôtes auront jusqu'en avril pour décider si les fans pourront assister à chaque événement sportif.

Avant même de subir les ravages de la pandémie, le tournoi était un défi logistique complexe, se déroulant pour la première fois de son histoire dans une dizaine de stades de différents pays.

Les préparatifs ont été encore compliqués par la deuxième vague de cas de coronavirus, qui a conduit à de nouveaux verrouillages en Europe. Les ligues nationales de football continuent de jouer chaque jour avec des stades vides.

Dirigée par le président de l'UEFA Aleksander Čeferin, la réunion de mercredi dernier pour discuter des aspects opérationnels du tournoi avec les représentants des 12 villes qui accueilleront la compétition aurait dû se tenir virtuellement.

"L'UEFA s'est engagée à organiser l'EURO 2020 dans les 12 villes initialement prévues"Dit Čeferin. «Je suis optimiste que les choses vont être très différentes en ce qui concerne le virus à mesure que nous nous rapprochons du tournoi et il est important que nous donnions aux villes hôtes et aux gouvernements autant de temps que possible pour nous donner une image précise de ce qui va arriver. venez en juin et juillet ".

L'UEFA a assuré que les villes disposeraient d'une plus grande flexibilité dans leurs préparatifs, en leur donnant jusqu'au début du mois d'avril pour présenter des plans qui permettront la présence de supporters sur les sites sportifs.

Wembley est le stade avec le plus de matchs programmés. Le tribunal de Londres accueillera les demi-finales et la finale parmi ses sept matches assignés. Dublin est le siège le plus au nord du continent et Bakou, en Azerbaïdjan, est celui de l'extrême sud.

Il est également prévu de jouer à Munich, Rome, Saint-Pétersbourg, Copenhague, Bucarest, Amsterdam, Bilbao, Budapest et Glasgow.

"Les supporters sont une partie importante de ce qui rend le football si spécial et cela est vrai pour l'Euro ainsi que pour tout autre sport", a déclaré Čeferin. "Nous devons nous donner le plus d'espace possible pour permettre leur retour dans les stades".

Leader