L'UEFA nie son intention de retirer Dublin et deux autres villes en tant qu'hôtes de l'Euro 2020 – Foot 2020

47

L'UEFA a nié qu'elle envisage de retirer les matchs de l'Euro2020 de trois villes hôtes, dont Dublin, en raison de l'incertitude persistante quant à savoir si un nombre significatif de personnes sera autorisé à assister aux matches.

Dans un rapport publié mercredi, l'agence de presse Associated Press a cité des sources anonymes de la fédération «connaissant la planification du tournoi» comme suggérant que l'UEFA souhaite que les stades soient au moins à moitié pleins pour les matchs, ce qui semble extrêmement improbable dans le cas de Lansdowne. Route.

Il a déclaré que Glasgow et Bilbao risquaient également de perdre leurs matchs avec l'Angleterre, l'un des pays susceptibles d'accueillir certains de ceux qui doivent être relocalisés.

Le directeur général de la FAI, Jonathan Hill, a laissé entendre vendredi dernier que l'UEFA pourrait, dans le pire des cas, déplacer les quatre matchs de Dublin, mais a exprimé sa confiance que la situation ne se présenterait pas car le gouvernement permettra, selon lui, à certains supporters d'assister aux trois groupes et à un tour. de 16 jeux.

«Pour être absolument clair, nous nous sommes engagés à organiser nos quatre matchs et nous aurons des supporters dans le stade. . . c'est juste une question de combien », a-t-il dit.

L'UEFA a donné aux différentes associations jusqu'au 7 avril pour fournir des estimations finales des restrictions qui s'appliqueraient aux jeux prévus dans leurs juridictions.

Une complication majeure, cependant, est la forte préférence de la part de l'UEFA d'avoir un nombre important de supporters des deux pays impliqués dans un match donné à l'intérieur du stade, ce qui nécessite effectivement des voyages internationaux sans nécessiter une période prolongée d'isolement ou de quarantaine. être autorisé.

Malgré cela, l'UEFA a déclaré à l'Irish Times qu'elle s'était «engagée à organiser l'Euro 2020 dans 12 villes européennes, selon le calendrier convenu l'été dernier. Il n’ya pas d’autres plans en cours. »

Dans un communiqué, la FAI a déclaré que: «L'avis de santé publique est qu'il est trop tôt pour dire comment et quand ces restrictions devraient être assouplies compte tenu des incertitudes actuelles. Nous sommes en dialogue constant avec l'UEFA et notre intention est de travailler pour finaliser notre meilleur scénario possible conformément aux directives de santé publique. »