modes de rémunération des liquidateurs – Euro 2020

9
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Publié au Journal Officiel, l'arrêté du 26 août 2020 du ministère du Travail et des Politiques sociales qui identifie les critères et modalités de rémunération des liquidateurs et des membres des comités de surveillance des entreprises sociales n'ayant pas la forme d'une société coopérative. L'indemnité du liquidateur est établie en pourcentage et ne peut en aucun cas être inférieure à 2 500,00 €. Les membres des comités de surveillance perçoivent une indemnité annuelle à calculer sur la base d'une participation effective aux réunions du comité. Les honoraires sont entièrement payés par la liquidation et sont facturés en avance sur les frais de procédure.

Publié au Journal Officiel no. 244 du 2 octobre 2020 l'arrêté du 26 août 2020 du ministère du Travail et des Politiques sociales qui identifie les critères et modes de rémunération des commissaires liquidateurs et membres des comités de surveillance des entreprises sociales n'ayant pas la forme d'une société coopérative.

Rémunération du liquidateur

Plus précisément, le décret prévoit que le liquidateur a droit à une compensation, payé en pourcentage le montant des actifs réalisés, dans les tailles suivantes:

– 12,71% lorsque l'actif n'excède pas 51 000,00 €;

– 8,47% sur les montants supérieurs à 51 000,00 € et jusqu'à 258 000,00 €;

– 4,23% sur les sommes supérieures à 258 000,00 € et jusqu'à 516 000,00 €;

– 1,69% sur les sommes supérieures à 516 000,00 € et jusqu'à 1 549 000,00 €;

– 0,84% sur les montants supérieurs à 1 549 000,00 € et jusqu'à 5 165 000,00 €;

– 0,70% sur les montants supérieurs à 5 165 000,00 €.

Les taux de pourcentage peuvent être soumis à:

– une augmenter respectivement 18%, 12% et 6% par rapport aux actifs réalisés au cours de la première, deuxième et troisième année du décret de liquidation administrative obligatoire;

– un réduction 10% sur une base annuelle à partir de la huitième année suivant le décret de liquidation administrative obligatoire, limité aux actifs générés par la vente de biens meubles et immeubles et la perception et le recouvrement des crédits non contentieux.

De plus, le liquidateur a droit à une compensation supplémentaire, calculé sur le montant de état passif vérifié même:

– 0,50%, à concurrence de 103 000,00 €;

– 0,30%, sur les sommes supérieures à 103 000,00 € et jusqu'à 258 000,00 €;

– 0,20% sur les sommes supérieures à 258 000,00 € et jusqu'à 516 000,00 €;

– 0,10% sur les montants supérieurs à 516 000,00 €;

Ainsi qu'un remboursement forfaitaire des frais généraux au taux de 4% sur le montant de la taxe finale, et le remboursement des dépenses personnelles et documentées engagés pour l’exécution de la mission.

Toute autre indemnité, remboursement ou indemnité et toute autre charge directe ou indirecte à la charge de la procédure est exclue.

L'indemnité du liquidateur est entièrement imputée à la liquidation, est imputée avant les frais de procédure et, dans tous les cas, il ne peut pas être inférieur à 2500,00 €.

Rémunération des membres du comité de surveillance

Les membres des comités de surveillance sont rémunérés, aux frais de la liquidation, une allocation annuelle en pré-déduction, imputé aux frais de procédure, à calculer sur la base de la participation effective aux réunions du comité, déterminée sur la base des actifs réalisés, dans les mesures maximales suivantes:

– 1 500,00 euros pour les procédures faisant apparaître des actifs réalisés jusqu'à 2,5 millions d'euros au cours de l'année de référence;

– 2 000,00 € pour les procédures faisant apparaître des actifs réalisés au cours de l'année de référence supérieurs à 2,5 millions d'euros et jusqu'à 7,5 millions d'euros;

– 2 500,00 euros pour les procédures faisant apparaître des actifs réalisés supérieurs à 7,5 millions d'euros au cours de l'année de référence.

Dans le cas où la procédure est autorisée pour la poursuite de l'activité, l'indemnité sera augmenté de 50% jusqu'à l'expiration de l'autorisation.

L'indemnité due au président est augmenté de 20%. Les membres des comités de surveillance sont en tout état de cause responsables de la remboursement des dépenses réellement engagées et documentées pour la participation aux réunions de l'organe collégial.

Par la rédaction

Copyright © – Reproduction réservée