Monza, vole 50 euros dans un magasin et fuit en se cachant au Penny Market: arrêté – Euro 2020

63

Un marocain de 27 ansIrrégulier et sans-abri a fini menotté à Monza, l'après-midi du vendredi 3 juillet 2020, pour avoir commis deux vols dans deux magasins différents. Les carabiniers de la société locale l'ont arrêté, grâce également aux rapports de plusieurs citoyens qui ont été témoins de l'histoire.

Le premier vol a eu lieu au numéro 32 via Borgazzi, au Boutique "Couture": le jeune homme, enregistré dans la base de données des délits liés à l'immigration, a réussi à voler 50 euros en espèces du caissier, profitant d'un moment de distraction de l'opérateur.

Immédiatement après l’âge de 27 ans, il a disparu à pied et pensant donner moins d’attention, il s’est caché dans les ruelles du Penny Market, situé à quelques mètres devant. Là, il a été bloqué par les carabiniers, après avoir commis le deuxième vol: des denrées alimentaires valant Environ 25 euros.

La totalité des biens volés a été restituée à ses propriétaires légitimes, tandis que le jeune homme il a été arrêté et sous réserve de la mesure conservatoire de l'obligation de se soumettre à la police judiciaire.

Photo d'archive MBNews

En cliquant sur le Page Facebook officielle de MBNews et mettre
"J'AIME" vous serez mis à jour exclusivement et automatiquement sur toutes les NOUVELLES.
Si vous souhaitez bénéficier de nos promotions et remises que nos clients vous réservent,
abonnez-vous maintenant à Bulletin.
Monza, vole 50 euros dans un magasin et fuit en se cachant au Penny Market: arrêté - Euro 2020

Beatrice Elerdini

Journaliste de passion et de profession, je m'occupe quotidiennement de l'actualité criminelle, de la politique, de l'actualité, de l'économie et de la musique. J'adore voyager, découvrir des lieux aussi loin que possible et purs, je suis attiré par les décombres, car c'est de là que naissent les meilleures choses. J'adore voir le fond des yeux des gens, trouver leurs cicatrices, leurs amours, leurs déceptions et leurs rachats. Tout ce qui apparaît, mais aussi ce qui n'est pas vu est une chose précieuse à raconter. «J'ai toujours et pour toujours écrit». Je suis profondément empathique comme tout écrivain et journaliste doit l'être et ma vie n'est qu'un vain reflet de celle de tous les autres, qui dans les mots, nus et crus, coule impétueusement sur une feuille de papier vierge. Voulez-vous mieux me connaître? Cherchez-moi sur le web avec nom et prénom!