Nouveau record du capital-risque européen en 2020, avec des investissements de 42,8 milliards d'euros. PitchBook le trouve – Championnat d’Europe de Football 2020

26

vc euNouveau record pour le Capital-risque européen: malgré la coronavirus, en 2020 les investissements dans le secteur se sont élevés à 42,8 milliards d'euros, jusqu'à 14,8% par rapport au précédent record de 37,8 milliards en 2019. Il l'estime Rapport sur les entreprises européennes 2020, publié hier par PitchBook (voir voici l'étude complète). 2020 a été une année marquée par méga-affaire, qui représentait 61,8% (26,5 milliards) du capital investi dans l'année.

Les secteurs de la biotechnologie et de la pharmacie ont capitalisé sur l'intérêt croissant qu'ils portent, avec une valeur de sortie du capital-risque de 6,7 milliards, soit 35,9% du total. La collecte de capital-risque européen a également atteint un nouveau record, à quota 19,6 milliards, jusqu'à 35,2%. Au niveau géographique, la Grande-Bretagne et l'Irlande dominent par la collecte, malgré le Brexit, suivies par la zone DACH (Allemagne, Autriche et Suisse).

cvcPour cette année, PitchBook prédit qu'en dépit du Brexit, le Grande Bretagne il restera le principal contributeur à la valeur des opérations européennes de capital-risque. Le pays est en fait le tremplin naturel en Europe pour les entreprises américaines. PitchBook s'attend également à ce que les cycles de suivi représentent plus de 90% du total investi en capital-risque d'ici 2021. Enfin, en 2021, il y aura un nouveau record dans l'activité des investisseurs en capital-risque non traditionnels, tels que le capital-risque d'entreprise, les fonds souverains, les fonds de capital-investissement et les family offices.

La pandémie a en fait accéléré les tendances actuelles dans des domaines tels que la durabilité, le travail intelligent et le commerce électronique, qui ont attiré une attention considérable. Par conséquent, les investisseurs non traditionnels devraient investir pour exploiter les synergies avec les startups à cet égard.

Nous rappelons qu'en Italie, les startups et scaleups italiennes ou celles fondées par des Italiens ont levé beaucoup d'investisseurs en capital-risque 780,5 millions d'euros depuis le début de l'année en 306 tours. Les données, encore préliminaires, ont été publiées par Données privées BeBeez (voir ici le Rapport BeBeez sur les accords de capital-risque 2020). Il se compare à celui de 605 millions en 2019 et 244 tours (voir ici le Rapport BeBeez sur les opérations de capital-risque de 2019) et 510 millions et 179 tours en 2018 et comprend les investissements réalisés par fonds de capital-risque, sociétés de portefeuille d'investissement, capital-risque d'entreprise, business angels et la foule des plateformes de financement participatif en actions, mais aussi de fonds de dette à risque et autres prêteurs, y compris les banques.

investir non tradiz