Obligation d'un masque devant les écoles: amendes pouvant aller jusqu'à 3 mille euros pour ceux qui ne le respectent pas. Ordonnance du Piémont – Championnat d’Europe de Football 2020

13
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Impression

Obligation d'un masque devant les écoles: amendes pouvant aller jusqu'à 3 mille euros pour ceux qui ne le respectent pas. Ordonnance du Piémont
 - Championnat d'Europe de Football 2020

L'USR du Piémont publie le décret du président du conseil régional du 2 octobre 2020, no. 102, contenant les mesures à prendre à proximité des complexes scolaires et dans le cadre du transport scolaire, avec la note explicative correspondante.

Dans la note explicative, il est précisé qu'en vertu du décret no. 102 "À compter du 3 octobre 2020, tous les citoyens sont tenus d'utiliser des masques dans toute la région pour utiliser des masques lors des phases d'entrée et de sortie des écoles de tous niveaux. (….) L'obligation concerne les soi-disant zones appartenant aux écoles ou devant elles. L'obligation est également étendue à tous les lieux où les transports scolaires publics s'arrêtent, attendent, montent et descendent". En référence à la phase de sortie "la disposition concernera principalement ceux qui attendent les étudiants et, à leur départ, les étudiants eux-mêmes qui, comme on le sait, forment généralement des groupes composés de matières même de classes différentes".

Il est également correctement spécifié "qu'en quittant les zones adjacentes ou appartenant à l'école et les lieux d'arrêt, d'attente, d'embarquement et de débarquement des transports publics scolaires, l'obligation de porter un masque ne cesse pas si elle tombe sous l'égide d'une autre disposition".

La disposition, explique la Région, était nécessaire car dès le jour de l'ouverture des écoles, des rassemblements interdits ont été créés devant eux aussi bien au moment de l'entrée que de la sortie, tant par les étudiants que par les soignants, sans plus l'obligation de maintenir une distance de sécurité interpersonnelle d'au moins un mètre a été respectée.

Le non-respect des mesures prévues par l'ordonnance est sanctionné conformément à l'article 4, alinéa 1, du décret-loi du 25 mars 2020, n 19, converti avec
loi 22 mai 2020, n. 35, et donc avec le versement d'une somme de 400 € à 3000 €.

DGR102-masques-scolaires

Impression