dimanche, 31 mai 2020
Accueil News pas d'incitation automobile mais plus de fonds pour l'éco-bonus – Championnat d’Europe...

pas d'incitation automobile mais plus de fonds pour l'éco-bonus – Championnat d’Europe de Football 2020

9

De toutes les mesures de soutien au secteur automobile soumises au gouvernement ces derniers mois, de l'introduction d'une troisième bande d'émissions de dioxyde de carbone (61-95 g / km) pour accéder à l'éco-bonus à la déductibilité totale de la TVA pour entreprises, de l'augmentation du seuil de déductibilité des frais de fonctionnement à un retour de la super-amortissement des voitures de société, dans le dernier projet de décret dit de relance, approuvé par le Conseil des ministres, seul un solide refinancement de laecobonus courant. Mais seulement pour 2020. Une intervention que le gouvernement n'a cependant pas mentionnée lors de la conférence de presse pour présenter la "manœuvre" du printemps et qu'il ne mentionne pas dans le long communiqué de presse publié sur son site Internet.

Les fonds augmentent. Dans la pratique, le gouvernement a décidé d'ajouter 100 millions d'euros aux 70 déjà prévus pour cette année par la loi de finances pour 2019, dont 40 mis à disposition en une première tranche jusqu'au 30 juin 2020 (avec seulement 9 millions restant à la caisse lorsque nous écrivons). Par ailleurs, il convient de rappeler que sur les 60 millions mis à disposition en 2019, une dizaine n'avait pas été utilisée. En revanche, comme mentionné, rien ne change sur les seuils d'émission qui permettent d'accéder au bonus (0-20 g / km et 21-60 g / km de CO2), ni sur les montants qui peuvent être obtenus sous forme de réduction du prix du acheter, respectivement 4000 et 1500 euros qui s'élèvent à 6000 et 2500 euros si une voiture est mise au rebut Euro 0, 1, 2, 3, 4.

500 euros pour vélos et scooters. Le projet en possession de Quattroruote comprenait cependant le financement supplémentaire de l'incitation à l'achat de vélos, y compris les pédalos assistés, les scooters électriques, les segways, les hoverboards, les monowheels et les abonnements aux services de partage, à l'exclusion des voitures. La nouveauté, "étrangement" disparue des brouillons circulant lundi dernier, fait passer de 70 à 120 millions le montant disponible en 2020 de "résidents adultes dans les capitales régionales, dans les métropoles, dans les capitales provinciales ou dans les communes de plus de 50 mille habitants ". L'incitation prend la forme d'un "bon de mobilité" égal à 60% des dépenses engagées mais n'excédant en tout cas pas 500 euros, sous réserve de l'épuisement des sommes allouées, "à partir du 4 mai 2020 et jusqu'au 31 décembre 2020". Le bon s'élève à 1 500 euros, cumulable avec les 500 euros qui viennent d'être décrits, pour les personnes résidant dans les Communes soumises à une procédure d'infraction de l'UE pour la qualité de l'air qu'elles ferraillent, du 1er janvier au 31 décembre 2021, voitures jusqu'à 3 euros ou des motos jusqu'à Euro 2 ou Euro 3 si deux temps.

Déduction de 110% pour les bornes de recharge. Enfin, la disposition étend le soi-disant éco-bonus de 110% sur les rénovations de bâtiments à la construction de colonnes de recharge. En pratique, un montant égal à 110% des dépenses engagées peut être déduit de la déclaration fiscale en cinq tranches annuelles égales, mais uniquement si l'installation de l'infrastructure de recharge est réalisée simultanément avec l'une des mesures d'efficacité énergétique envisagées par le décret (isolation thermique, remplacement des systèmes de climatisation hivernale, installation de systèmes solaires photovoltaïques, etc.).

Hypothèse Ecobonus jusqu'à 95 g / km avec un amendement. Tout cela, s'il est confirmé dans la version finale de la disposition, entrera en vigueur le lendemain de la publication du décret au Journal officiel, qui pourrait avoir lieu demain. Le texte devra ensuite être approuvé par le Parlement dans un délai de 60 jours et il n'est pas exclu que, lors de la conversion, il puisse être modifié et encore amélioré. Par exemple, en entrant dans la fameuse troisième bande 61-95 g / Km pour accéder à l'éco-bonus.