près de 400 mille euros pour la province de Pise – Championnat d’Europe 2020

17

La province de Pise a attiré plusieurs fonds régionaux de l'appel 202 pour le sécurité routière dans les agglomérations. Tous les projets admis au financement doivent être achevés d'ici la fin de 2022, les appels d'offres avant juin 2021 et le début des travaux d'ici septembre / octobre. Le classement des bénéficiaires de l'appel régional pour la sécurité routière a été établi par la commission consultative technique régionale, composée de la Région Toscane, Upi et Anci Toscana.

Travaux

– Commune de Casciana Terme: 24 329 euros pour intervenir via del Commercio;

– Province de Pise et municipalité de San Giuliano Terme (Pi): 75 mille euros pour la construction de nouvelles pistes cyclables et piétonnes le long de la Sp2 Vicarese dans la partie intérieure de la ville de Ghezzano;

– Commune de Cascina (Pi) 56 250 euros pour la construction de 15 passages piétons lumineux dans différents hameaux de la Commune;

– Commune de Castelfranco di Sotto (Pi): 75 mille euros pour la construction d'un rond-point à l'intersection de la viale Europa et de la via Francesca nord, avec réorganisation fonctionnelle des parkings;

– Province de Pise: 120 mille euros pour les mesures de sécurité avec réglage du rond-point de l'intersection de la route à niveau entre la sp25 Vicopisano – S. Maria a Monte (km 3,525) et la sp3 Bientina – Altopascio (km 0);

– Commune de San Giuliano Terme (Pi): 40 mille euros pour l'installation d'un feu de signalisation à l'intersection entre via XXV Aprile et la route provinciale Calcesana dans la localité de Mezzana.

«Grâce à l'annonce, de nombreuses petites interventions de grande valeur pour les communautés locales seront réalisées – explique le conseiller régional aux infrastructures Stefano Baccelli – les ressources ont été affectées, à travers deux classements distincts, à la fois à des interventions sur les routes de compétence régionale et sur les routes municipales, provinciales et même nationales considérées comme une priorité par les communes pour la sécurité routière. Dans un moment délicat pour les finances publiques, nous ne nous sommes pas retenus face aux difficultés que de nombreux organismes rencontrent pour mener à bien des interventions même modestes. choisis pour les accompagner également lorsque les intentions ne relevaient pas strictement de notre responsabilité. Parmi les travaux qui seront réalisés, il y a les trottoirs, les ronds-points, les pistes cyclables et piétonnes, les feux de signalisation, des interventions souvent ponctuelles mais décisives en milieu urbain pour améliorer la visibilité routière, fluidité du trafic, sécurité des piétons ou des usagers faibles de la route ".