Prestiamoci atteint 40 millions d'euros de décaissement et prépare une nouvelle titrisation de 60 millions d'euros. La plateforme clôturera 2020 en profit – Championnat d’Europe 2020

8
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

empruntonsLa plateforme de prêt aux particuliers Empruntons a recueilli auprès des investisseurs un total de 6,6 millions d'euros pour financer le lancement et la croissance de la startup, alors qu'il a impliqué un certain nombre d'investisseurs institutionnels pour financer le décaissement des prêts proposés sur la plateforme et s'apprête à lancer son deuxième titrisation pour une valeur de 60 millions d'euros.

«De 2013 à aujourd'hui Prêtez-nous un spa a levé des capitaux auprès d'investisseurs que nous avons investis dans le développement de la plateforme, des produits et surtout d'un système d'analyse des risques qui permet le décaissement du crédit dans les 24 heures. Fin août, nous avions déboursés au total 40 millions d'euros et nous avons eu un portefeuille de prêts restant à rembourser d'environ 28 millions. Le tout avec un taux de défaut de seulement 50 points de base, ce qui porte le rendement net pour les investisseurs de la plateforme à 6,9% par an contre 7,4, qui est le taux moyen payé par les débiteurs ". Le PDG et cofondateur l'a dit Daniele eux à l'occasion de son discours du 30 septembre dernier à la Semaine numérique de Milano Finanza, organisé par Finances de Milan en partenariat avec BeBeez (voir autre article de BeBeez).

Ils ont également ajouté que «la plateforme en a une aujourd'hui capacité de livraison de 3 millions par mois et compte 5200 clients ". Du côté des investisseurs, «Prestiamoci co-investit avec ses investisseurs dans tous les prêts proposés sur la plateforme. Les investisseurs sont largement institutionnels et nous avons souvent recours à des titrisations ». Rappelons, par exemple, l'opération structurée avec Banque Valsabbina, à travers le spv P2P Lendit srl, en novembre 2018 pour un investissement total allant jusqu'à 25 millions d'euros (voir autre article de BeBeez). Et maintenant, il les attendait à BeBeez, "Nous sommes lancement d'une nouvelle opération de titrisation pour 60 millions d'euros à travers le véhicule P2P Lendit II, qui impliquera les mêmes investisseurs que l'opération précédente plus quelqu'un de nouveau ».

La plateforme de prêt aux particuliers Prestiamoci, a recueilli auprès des investisseurs un total de 6,6 millions d'euros. Les deux derniers tours n'ont pas été annoncés publiquement, mais on en trouve des traces dans les documents de Digital Magics, l'incubateur coté sur Aim Italia, qui est partenaire de Prestiamoci depuis 2013. La startup avait récolté un tour d'amorçage auprès de 550 mille euros en octobre 2013 (télécharger ici le communiqué de presse à l'époque) et en septembre 2014 l'incubateur avait signé un nouveau cycle de 450 mille euros (voir autre article de BeBeez). Par la suite, en décembre 2015, Prestiamoci avait annoncé un tour d'investissement de 2 millions d'euros qui avait été signé par Innogest sgr (investisseur principal), Banca Sella tenant, Club Italia Investimenti 2 et d'autres investisseurs italiens et internationaux. Digital Magics dans l'opération avait également impliqué le large réseau d'investisseurs privés et institutionnels, qui accompagnent les filiales de son portefeuille (voir autre article de BeBeez).

Pendant ce temps, Prestiamoci avait obtenu de la Banque d'Italie le licence d'établissement de paiement pour PituPay, filiale à 100% d'Agata spa, pour gérer directement les flux financiers sans le soutien d'autres banques et établissements de crédit. Fin 2014 (voir autre article de BeBeez) Digital Magics avait signé un accord avec le Norvégien TrustBuddy coté à Stockholm pour vendre Prestiamoci, puis valorisé 5,3 millions d'euros en numéraire et en actions, avec Digital Magics et les autres investisseurs de Prestiamoci, qui deviendraient alors des actionnaires importants de TrustBuddy. La société norvégienne a cependant décidé de se retirer unilatéralement de l'accord (voir ici le communiqué de presse) suite à une grave crise d'entreprise qui a conduit à une concentration sur le marché nord-européen, à la fermeture de bureaux et à des réductions de coûts et de personnel. Empruntons, il est allé si loin tout seul.

En 2017, la société, alors valorisée pré-argent 4,5 millions d'euros, en a levé d'autres 1,6 million d'euros par des actionnaires déjà présents plus Pitagora / CR Asti (voir ici le Portfolio Highlights Septembre 2017 par Digital Magics), tandis qu'en 2019, Prestiamoci en a récupéré un autre tour de 2 millions d'euros toujours signé par les actionnaires existants (voir ici les faits saillants du portefeuille Digital Magics Septembre 2020).

Et maintenant, ils ont dit, "cette année, nous clôturerons en profit". En juin 2020, Prestiamoci a doublé son activité avec 1,1 million d'euros de chiffre d'affaires en six mois et un ebitda de 150 milliers d'euros, contre 950 milliers d'euros de chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2019, alors que l'EBITDA était encore négatif pour 700 mille euros. Cette année devrait clôturer l'année en profit avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 2,5 millions d'euros et un EBITDA positif attendu d'environ 350 milliers d'euros.

Pour vous abonner au bulletin Privé Dette par BeBeez,
cliquez ici et recevez toute l'actualité de privé dette par BeBeez publié dans les dernières 24 heures