Prima Industrie, en 2020 une perte nette de 7,4 millions d'euros – Championnat d’Europe 2020

62
Image d'actualité (Teleborsa) – Le conseil d'administration de Premières industries, cotée sur le segment STAR et active dans le secteur high-tech des systèmes laser et de la tôlerie, a approuvé aujourd'hui les comptes 2020 de la société. Le revenu du groupe s'élève à 333 millions d'euros, en baisse de 22,1% par rapport à 2019, tandis que leEBITDA s'élève à 27 millions d'euros (-41%), soit 8,2% du chiffre d'affaires.

L'EBIT du groupe est négatif de 5 millions d'euros (il affecte une dépréciation de plus de 10 millions d'euros de certains frais de développement capitalisés de la division Prima Electro – Bu Laser), tandis que le perte nette de 7,4 millions d'euros contre les 8,8 millions d'euros positifs au 31 décembre 2019. La dette financière nette s'établit à 96 millions d'euros, en amélioration par rapport aux 107 millions de l'année précédente.

"Dans la dernière partie de l'année et dans les premiers mois de 2021 (acquisition de commandes dans les deux premiers mois de l'année en hausse de 21% par rapport à 2020) nous premiers signes de reprise, grâce aussi à la diversification qui distingue notre entreprise, tant au niveau des zones géographiques que des secteurs de destination de ses produits », a commenté le président Gianfranco Carbonato.

Le Conseil a approuvé une plan de rémunération pour un petit nombre de dirigeants, sur la base de l'attribution gratuite d'actions, qui sera proposée à l'assemblée générale avec la demande d'achat d'actions propres nécessaires à la constitution du stock d'actions à attribuer. Malgré le résultat net positif de la société mère Prima Industrie SpA, le conseil a décidé de ne pas proposer de distribution de dividendes.

(Teleborsa) 09-03-2021 03:23