Projet de 500 mille euros pour activer le service de diagnostic et de traitement psychiatrique de l'hôpital de Villamarina – Euro 2020

5
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

PIOMBINO, 8 janvier 2021 – La société USL du nord-ouest de la Toscane a approuvé la documentation technique de l'étude de faisabilité pour réaménager les locaux destinés au service de diagnostic et de traitement psychiatrique au sein de l'hôpital de Villamarina.

C'est un intervention d'un montant de 527 milliers d'euros, déjà inclus dans le business plan 2020-2022, et qui sera financé, à travers la Région Toscane, par les ressources mises à disposition par le Comité interministériel de planification économique de la Présidence du Conseil des Ministres. La prochaine étape consiste à stipuler entre l'ASL et le ministère de la Santé un accord de programme spécifique qui devrait être signé dans quelques mois.

À l'heure actuelle, les régions des vallées étrusques et de l'Elbe, le cas échéant, l'hospitalisation dans le service de diagnostic et de soins psychiatriques (Spdc) utilise l'installation de Livourne et les autres SPDC de la Compagnie du Nord-Ouest). L'activation de la structure à Piombino couvrira donc un besoin important. L'analyse des besoins menée ces dernières années et le nombre d'hospitalisations effectuées pour de tels traitements dans le Bas Val di Cecina-Val di Cornia et sur l'île d'Elbe ont montré que l'équipement optimal pour le service est de 9 lits, qui trouveront de l'espace dans les chambres actuellement utilisées pour les activités ambulatoires liées au centre de cancérologie et pour les fonctions non liées aux soins de santé tels que les bureaux des associations syndicales et le bureau occupé par les associations opérant dans la zone municipale, qui sera de la responsabilité de la direction de la santé de l'hôpital de déménager dans de nouveaux espaces au sein de la structure Villamarina.

En particulier le projet, qui doit se concrétiser d'ici deux ans, prévoit un accès au service indépendant des autres de l'hôpital; la préparation de 5 chambres d'hôpital, dont 4 abriteront 2 lits et 1 pour un patient, pour un total de 9 lits; la construction d'une clinique ambulatoire pour les entretiens et les visites, une clinique infirmière ambulatoire, un salon et une salle de réflexion. La structure a été conçue pour être conforme aux nouvelles exigences d'accréditation qui exigent que chaque structure soit adaptée aux protocoles de prévention de la propagation des infections.

Les systèmes électriques, téléphoniques, de lutte contre l'incendie, de climatisation, de plomberie et de distribution de gaz médicaux seront ensuite adaptés. (dp)