Projets financés: cent millions supplémentaires dans les caisses municipales – Foot 2020

129

Les fonds supplémentaires obtenus par la junte par appels d'offres au cours des quatre dernières années

le budget

De 2016 à 2020, l'administration Palazzi a apporté plus de 102 millions d'euros à Mantoue en participant à des appels d'offres. Et au cours des quatre premiers mois du nouveau mandat, il a obtenu un financement de 7 412 000 €. Le maire Mattia Palazzi explique: «Les transferts étatiques et régionaux sont de moins en moins capables de permettre des investissements majeurs aux communes et les recettes fiscales diminuent et diminueront encore plus avec la crise économique et de l'emploi due à Covid. Si nous n'avions pas introduit une approche plus entrepreneuriale dans les politiques économiques de la municipalité, nous n'aurions même pas fait 20 pour cent de ce que nous avons réalisé ». En six ans, 102 millions d'euros supplémentaires contre les 42 disponibles dans les caisses municipales, ont multiplié la possibilité d'investir dans de nouveaux services et travaux, attestant des dépenses discrétionnaires à 340 pour cent, et sans augmentation des impôts. Compte tenu des nombreux coûts fixes à engager (personnel, services, entretien et travaux planifiés et financés) dans une situation de crise telle que la situation actuelle, il est stratégique de disposer de ressources supplémentaires. Depuis le début du premier mandat, l'administration a choisi d'affecter une conseillère spécifique, Adriana Nepote, à ce front délicat. De 2015 à 2020, les dépenses discrétionnaires, c'est-à-dire libres de s'engager sur de nouveaux projets et services, étaient de 42,7 millions d'euros, 7 millions par an, tandis que les ressources supplémentaires apportées par l'administration par appels d'offres et plus étaient de 102 millions d'euros, 17 millions d'euros année qui, ajoutée aux 7 déjà disponibles dans les budgets municipaux, fait en moyenne des ressources discrétionnaires annuelles de 24 millions. Quant à la répartition de ces ressources supplémentaires, la moitié (47 millions) est allée aux travaux publics pour financer des centaines de chantiers, 18% à l'environnement et à la réhabilitation (17 millions), 13% aux projets de régénération urbaine (12,5 millions), 8% à mobilité durable (environ 7,5), suivie de la culture, du tourisme et des activités productives, du travail (5%), du bien-être (3%) et de l'éducation (1%). Ces derniers secteurs ont déjà bénéficié de ressources importantes allouées grâce aux fonds déjà fournis par la Municipalité. Au cours des deux premiers mois de la nouvelle année, 7 412 000 euros de fonds supplémentaires sont arrivés. Plus précisément, 6,5 millions pour Mantova Hub, 100 mille de Cariverona pour le bien-être, 270 mille de Cariverona pour le projet Lunattiva 2.0, 367 mille pour la culture d'un appel d'offres régional, 116 mille pour l'environnement dans le cadre du programme européen Horizon 2020, 30 mille du ministère pour la conception du rond-point de via Visi, 29 mille pour la vidéosurveillance dans les zones adjacentes aux écoles. –