qui est jusqu'à juin et juillet, DL août – Foot 2020

16

Bonus de 1000 euros et bonus de 600 euros en juin et juillet:

*** Décret d'août, bonus de 1000 et bonus de 600 euros dernières actualités du 17 août 2020: avec l'approbation et l'entrée en vigueur de Décret d'août de nouvelles allocations sont introduites pour certaines catégories de travailleurs.

Entre ceux-ci, 1 000 euros pour le tourisme saisonnier, spas et divertissements endommagé par l'urgence COVID-19 et pour d'autres catégories de travailleurs (membres de la caisse de retraite des travailleurs du spectacle en possession de certaines exigences, employés saisonniers appartenant à d'autres secteurs, travailleurs intermittents et agents de vente à domicile).

Une indemnité de 600 euros pour les travailleurs maritime il sports saisonniers.

Toutes les mesures du Décret d'août.

Bonus 1000 euros et 600 euros juin et juillet, décret nouveauté août

La pandémie et le verrouillage ont plié l'économie italienne, frappant presque tous les secteurs à travers le conseil d'administration et mettant à genoux en particulier un, celui de tourisme et temps libre.

Pour endiguer les contagions, cinémas, théâtres, bars, restaurants et hôtels sont restés fermés et avec la fin du lock-out, le chiffre d'affaires de ces entreprises n'est en aucun cas revenu aux niveaux antérieurs. Le tout en pleine saison estivale, celle qui devrait le plus augmenter les revenus.

Les règles de distanciation sociale et les craintes de contagion empêchent les Italiens d'aller dans les restaurants et les hôtels, tandis que le tourisme étranger est pratiquement bloqué car la situation pandémique est loin d'être meilleure en Europe et dans le reste du monde.

Le scénario est vraiment inquiétant, étant donné que le secteur du tourisme, y compris les industries connexes, représente environ 20% de l'ensemble de l'économie italienne, soit 14% du marché du travail.

Face à cette situation difficile, le gouvernement envisage d'introduire de nouvelles mesures pour soutenir les entreprises et les travailleurs du secteur dans le décret d'août prochainement mis en œuvre, qui sera financé par le troisième écart budgétaire à partir de 25 milliards d'euros.

Que fait le Décret d'août 2020? UNE extension des bonus saisonniers, du tourisme, des spas et des divertissements c'est-à-dire pour les travailleurs saisonniers du tourisme, des spas et des installations de divertissement endommagés par l'urgence épidémiologique du covid-19 de 1000 et 600 euros pour les mois de juin et juillet.

Bonus de 1000 euros pour la saison en juin et juillet:

Mille euros pour les mois de juin et juillet 2020 arrivent dans les poches des saisonniers du secteur du tourisme et des spas qui ont involontairement cessé leur emploi dans la période du 1er janvier 2019 au 17 mars 2020, un réel soulagement pour de nombreuses familles en difficulté.

La même allocation sera également versée aux travailleurs administration, employés dans des entreprises utilisatrices opérant dans le secteur du tourisme et des spas, qui ont involontairement cessé leur emploi au cours de la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 17 mars 2020.

Le bonus contenu dans le décret août 2020 il sera exclu aux retraités, aux titulaires d'indemnités NASPI et aux titulaires d'une relation de travail à la date d'entrée en vigueur du décret.

Bonus intermittent de 600 euros, à la maison, au tourisme et aux spas

Cette fois, le bonus de 600 euros il ira également aux travailleurs intermittents et aux employés de porte à porte. L'incitation couvrira en fait un éventail plus large de travailleurs, d'employés et d'indépendants du secteur qui, à la suite de l'urgence épidémiologique du covid-19, ont cessé, réduit ou suspendu leur activité ou leur relation de travail.

Ceux-ci inclus:

à) employés saisonniers appartenant à des secteurs autres que ceux du tourisme et des spas qui ont involontairement cessé leur emploi dans la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 17 mars 2020 et qui ont travaillé pendant au moins trente jours au cours de la même période;

b) travailleurs intermittents, visée aux articles 13 à 18 du décret législatif du 15 juin 2015, n. 81, qui ont travaillé pendant au moins trente jours au cours de la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 17 mars 2020;

c) travailleur indépendant, sans numéro de TVA, non enregistré dans d'autres formulaires obligatoires de sécurité sociale, qui, entre le 1er janvier 2019 et le 29 février 2020, étaient titulaires de contrats autonomes occasionnels et qui n'ont pas de contrat en place à la date d'entrée en vigueur du décret. Les mêmes, pour ces contrats, doivent déjà être enregistrés à compter du 17 mars 2020 dans la gestion séparée avec crédit dans la même période d'au moins une cotisation mensuelle;

ré) en charge des ventes à domicile avec un revenu annuel 2019 provenant des mêmes activités supérieur à 5000 € et titulaires d'un numéro de TVA actif et inscrit au compte séparé à compter du 17 mars 2020 et non enregistré dans d'autres formulaires obligatoires de sécurité sociale.

Ces catégories de travailleurs bénéficieront du bonus pour juin et juillet 2020 tant qu'elles ne le seront pas:

  • a) les titulaires d'un autre contrat de travail permanent, différent du contrat intermittent;
  • b) les retraités.

Le ministre du Travail Nunzia Catalfo avait anticipé la nouvelle avec une grande satisfaction, écrivant sur facebook: "la Cour des comptes a donné son feu vert au décret étendant la possibilité d'accéder à la prime de 600 € également aux travailleurs du tourisme qui ont été exclus de l'avantage parce qu'ils ont été embauchés à durée déterminée alors qu'ils travaillaient à tous égards en tant que saisonniers".

Bonus 600 euros pour les opérateurs de spectacles:

Le décret d'août devrait également prévoir une nouvelle prime de 600 € pour juin et juillet pour les travailleurs inscrits à la Caisse de retraite des travailleurs. spectacle.

Le bonus comprend également ceux qui ont au moins 7 cotisations journalières versées en 2019, soit un revenu ne dépassant pas 35000 euros.