Régime forfaitaire: la limite de 30 mille euros fonctionne déjà à partir de la période fiscale 2020 – Championnat d’Europe 2020

11

La nouvelle clause d'exclusion de l'application du régime forfaitaire pour la personne qui a perçu un employé ou un revenu similaire d'un montant brut supérieur à 30 000 euros au cours de la période d'imposition précédente s'applique déjà à partir de la période d'imposition 2020. La cause de l'exclusion de avoir perçu plus de 30 000 euros de revenus de travail salarié et assimilé ne nécessite qu'une vérification du dépassement éventuel du seuil et évidemment la sortie du régime forfaitaire entraînera l'adoption du régime ordinaire pour le contribuable. Cela a été clarifié par l'Agence du revenu avec la résolution no. 7 du 11 février 2020.

L'Agence du revenu a publié la résolution no. 7 le 11 février 2020 au sujet de régime forfaitaire et modifications apportées à conditions d'accès et aux causes d'exclusion introduites par la loi de finances 2020.

Avec la loi de finances, des changements ont été identifiés dans les règles du régime forfaitaire, tant en ce qui concerne les conditions d'accès que les causes d'exclusion.

Quant au conditions d'accès, il était envisagé que les contribuables qui sont des personnes physiques exerçant des activités commerciales, artistiques ou professionnelles appliqueront le régime forfaitaire si, dans le même temps, au cours de l'année précédente, ils ont réalisé des revenus ou perçu une compensation, calculée par an, ne dépassant pas 65 000 € et s'ils ont les dépenses de personnel et de travail annexes encourues supérieures à 20 000 €.

Quant au motifs d'exclusion, la loi de finances 2020 a prévu comme motif d'exclusion de l'application du régime forfaitaire l'hypothèse selon laquelle, lors de la précédente période fiscale, le sujet a reçu salaires ou traitements montant brut au-dessus de 30 000 euros.

Pour identifier la période fiscale à partir de laquelle les modifications prennent effet, il convient de noter que la limite de dépenses doit être vérifiée par référence l'année précédente l'application du régime forfaitaire.

Ainsi, les contribuables qui en 2019 ont dépassé les limites fixées par la nouvelle loi de finances 2020 ils ne pourront pas accéder au régime forfaitaire en 2020.

Par conséquent, également pour la nouvelle clause d'exclusion, il convient de noter que celle-ci fonctionne déjà à partir de la période fiscale 2020 si les contribuables du période fiscale 2019 les gains des salariés et / ou assimilés dépassent 30 000 €.

En ce qui concerne le contraste possible des nouvelles règles avec Statut des droits des contribuables, l'administration financière a souligné que les modifications du régime avec la loi de finances pour 2020 ne nécessitent aucune exécution immédiate, visant à garantir les conditions favorables à la permanence du régime pour les sujets qui en 2019 avaient les exigences pour bénéficier du forfait .

En effet, l'exigence de ne pas avoir engagé plus de 20 000 euros de dépenses pour les travaux annexes, salariés et collaborateurs et la cause de l'exclusion d'avoir perçu plus de 30 000 euros de revenus de travail salarié et assimilé n'imposent qu'une vérification de tout dépassement de ladite seuils.

tout sortie du régime forfaitaire entraînera l'adoption du régime ordinaire pour le contribuable

Par la rédaction

Copyright © – Reproduction réservée