Remboursement du crédit de TVA 2020 – 2ème partie – Championnat d’Europe de Football 2020

70

Après l'analyse a commencé avec le contribution précédente, nous continuons la liste des conditions pour pouvoir demander le remboursement de la TVA, dont chacun correspond à un code à indiquer dans le champ 3 de la ligne VX4 dédié à "Raison du remboursement".

Remboursement du crédit de TVA 2020 - 2ème partie - Championnat d'Europe de Football 2020

  • Code 5 – Article 30, paragraphe 2 – Opérations non soumises à la taxe

Les contribuables qui ont payé principalement en 2020 peuvent demander un remboursement de TVA transactions non soumises à l'impôt du fait d'articles de 7 à 7 septies D.P.R. 633/1972.

Afin d'établir le existence de la prévalence de ces opérations par rapport au montant total des opérations effectuées, le exportations et opérations similaires mentionnées dans articles 8, 8-bis et 9, aussi bien que opérations visées dans articles 41 est 58 D.L. 331/1993.

Opérateurs non-résidents qui se sont identifiés directement en Italie conformément àarticle 35-ter ou qui ont officiellement nommé, conformément àarticle 17, paragraphe 3, représentant fiscal de l'État, sont habilité à demander un remboursement de TVA, en indiquant le code 6.

  • Code 7 – article 34, paragraphe 9 – Exportations et autres opérations non imposables effectuées par les producteurs agricoles

Le remboursement de la TVA peut être demandé par les producteurs agricoles qui ont effectué:

  1. ventes de produits agricoles incluses dans le tableau A – première partie, conformément àArticle 8, paragraphe 1, de l'article 38 quater etarticle 72;
  2. transferts intra-communautaires du même.

Le remboursement est dû pour le montant correspondant à la TVA (théorique) relative à opérations non imposables réalisées en 2020 ou même avant cette année, si le remboursement n'a pas été préalablement demandé ou a été compensé dans le modèle F24 ma calculé en déduction dans la déclaration annuelle. Le montant remboursable, ainsi que le montant déductible, doivent être calculés en appliquant le pourcentages de rémunération en vigueur au cours de la période concernée (cf. circulaire 145 / E / 1998).

  • Code 8 – article 30, paragraphe 3 – Remboursement du petit excédent déductible de la période de trois ans

Le remboursement de la TVA est dû si les déclarations relatives aux 3 dernières années (2018-2019-2020) présentent des excédents fiscaux à crédit, même inférieurs à 2582,28 euros.

Dans ce cas, c'est à la inférieurs aux montants des excédents déductibles susmentionnés (relative à la partie non déjà demandée en remboursement ou non compensée sous la forme F24).

  • Code 9 – Coexistence de plusieurs hypothèses

Le code 9 doit être indiqué dans le cas où le contribuable, en possession de la condition visée au code précédent et concernant le remboursement du moindre excédent déductible des trois années, a également les achats de biens amortissables ou de biens et services pour les études et la recherche, à condition que la taxe relative à ces achats ne soit pas déjà incluse dans le crédit inférieur demandé pour remboursement.

  • Code 10 – Remboursement d'un excédent de crédit mineur non transférable au groupe TVA

Les personnes qui ont rejoint l'un des excédents déductibles de trois ans peuvent présenter une demande de remboursement procédure de liquidation de TVA de groupe en 2019 est-ce ils n'ont pas pu transférer le crédit issu de la déclaration de TVA de l'année 2018 au groupe, ainsi que ceux qui ont participé en 2018 à une procédure de règlement de TVA de groupe en tant que société mère et qui en 2019, ayant adhéré à une procédure de règlement de TVA de groupe en tant que filiales, ils n'ont pas pu transférer le crédit issu de la fiche récapitulative TVA 26PR au groupe relative à l'année 2018.

Ce code doit être utilisé par les sujets qui, à partir de 2021, utilisez le régime forfaitaire mentionné dansArticle 1, paragraphes de 54 à 89, loi 190/2014, et demander le remboursement du crédit issu de la déclaration relative à la dernière année au cours de laquelle la taxe est appliquée de la manière ordinaire.

  • Code 13 – Article 70-sexies

Le code 13 doit être indiqué par les assujettis qui, à compter du 1er janvier 2021, participent à un groupement TVA visé à articles 70-bis et suivants. et ont l'intention de demander le remboursement de la partie de la franchise résultant de cette déclaration, pour la partie qui ne doit pas être transférée au Groupe lui-même.

Analyser les conditions possibles de remboursement du crédit de TVA, en ce qui concerne les Mode de livraison:

  1. jusqu'à 30000 €, le remboursement peut être effectué sans garantie et sans autres conditions;
  2. pour des montants supérieurs à 30000 euros il est nécessaire de soumettre la déclaration annuelle avec visa de conformité o signature alternative par l'organe de contrôle et déclaration substitutive de l'acte de notoriété certifiant l'existence de certaines exigences de fonds propres. L'obligation de prêter garantie pour les remboursements supérieurs à 30000 euros il n'opère que dans l'hypothèse de situations à risques et c'est à ce moment-là que le remboursement est demandé:

a) de sujets qui sont en affaires depuis moins de deux ans hors entreprises les start-ups innovantes viséesarticle 25 D.L. 179/2012;

b) par des sujets auxquels, au cours des deux années précédant la demande de remboursement, ils étaient avis de cotisation ou de correction notifiés indiquant, pour chaque année, une différence entre les montants constatés et ceux de la taxe due ou du crédit déclaré supérieur:

1) al 10% des montants déclarés si ceux-ci ne dépassent pas 150 000 €;

2) al 5% des montants déclarés si ceux-ci dépassent 150 000 € mais n'excèdent pas 1 500 000 €;

3) à1% des montants déclarés, ou en tout état de cause à 150 000 euros si les montants déclarés dépassent 1 500 000 euros;

c) par des sujets présentant le déclaration sans certificat de conformité ou la signature alternative ou ne pas soumettre la déclaration substitutive de l'acte de notoriété;

d) par les assujettis qui demandent le remboursement de l'excédent de franchise résultant de la cessation de l'activité.

Il est à noter que le la limite de 30 000 euros est portée à 50 000 euros en faveur des contribuables ayant appliqué l'Isa obtenant un niveau de fiabilité budgétaire au moins égal à 8 pour la période fiscale 2019 ou, à défaut, un score d'au moins 8,5 obtenu comme moyenne entre les scores Isa pour la période fiscale 2019 et la précédente.