rémunération unique de 890 € aux salariés pour la période de trois ans 2018-2020 – Euro 2020

332
Le train Frecciarossa

Les syndicats Filt Cgil, Fit Cisl, Uiltrasporti, Ugl Af, Orsa et Fast Confsal ont annoncé qu '"un accord relais unique a été conclu pour la période triennale 2018-2020 de 890 euros au niveau C1 et retraité, avec engagement des parties à poursuivre les négociations pour le renouvellement de la convention collective nationale du travail dès mars prochain. L'accord-relais est pour tous les travailleurs inclus dans le contrat de travail national et donc aussi pour les employés des contrats ferroviaires ».

«Également signé – expliquent les syndicats – deux accords d'entreprise avec le groupe Ferrovie dello Stato Italiane. Le premier concerne le protocole d'accord pour la qualité du travail dans la passation des marchés de services ferroviaires avec lequel des engagements précis sont pris par les contractants et le client surveillera le respect des obligations souscrites. Le protocole étend les protections du travail contractuel en traçant un chemin relationnel visant à identifier les exigences de réputation pour la qualification dans l'accès aux offres dans le respect des droits et de la légalité des travailleurs. Un observatoire permanent des appels d'offres ferroviaires est mis en place, composé de syndicats et de clients pour suivre les principaux enjeux envisagés par l'accord ».

«Avec Fs également conclu un accord d'entreprise – continue Filt Cgil, Fit Cisl, Uiltrasporti, Ugl Af, Orsa et Fast Confsal – sur une seule fois, sur l'aide sociale de 400 euros pour tous les travailleurs en plus des 100 euros de l'article 22 de le contrat d'entreprise et de travail intelligent qui étend le contenu de l'accord d'avril 2018 avec un minimum de 6 jours, élargit son audience et garantit le droit à la déconnexion ». Enfin, pour les syndicats «la discussion se poursuivra sur les questions relatives à la sécurité au travail, en entamant un dialogue pour lancer une campagne de sensibilisation et la vérification de la possibilité de rehausser davantage les normes de sécurité. A ce titre, une table permanente a déjà été ouverte avec RFI et Trenitalia et se poursuivra dans les autres sociétés du groupe et dans celles des prestataires qui s'occupent du nettoyage des gares et des trains, de l'accompagnement des trains de nuit et du service de restauration ».



© REPRODUCTION RESERVEE