Saipem, carnet de commandes toujours en croissance en 2020. Cao: Prêt pour la transition énergétique – Foot 2020

262
Saipem, carnet de commandes toujours en croissance en 2020. Cao: Prêt pour la transition énergétique - Foot 2020

(Teleborsa) – La performance de Saipem en 2020 confirme la résilience de l'urgence inattendue et complexe causée par la pandémie de Covid-19. Malgré un ralentissement compréhensible, plus important sur les marges, la performance opérationnelle confirme la capacité à faire face efficacement à des situations complexes, caractéristique qui fait partie de l'ADN du Groupe. Le Revenu net 2020 est dans perte de 268 millions d'euros (bénéfice de 165 millions d'euros en 2019) et une perte de 58 millions au quatrième trimestre. Ils ont pesé sur le résultat réductions de valeur et charges de la réorganisation pour 868 millions euros (62 millions au quatrième trimestre).

«Il y a exactement un an, nous commentions avec un optimisme renouvelé les résultats de 2019, déclarant fièrement que nous avons dépassé tous les objectifs fixés et que nous revenons à un dividende certes symbolique», a souligné le PDG. Stefano Cao, rappelant que la pandémie de Covid19 a «dramatiquement caractérisé l'ensemble de 2020». Saipem "a réagi rapidement et efficacement" – a-t-il expliqué – en n'interrompant pas les activités opérationnelles et en apportant "des améliorations significatives" aux processus métiers grâce à la digitalisation et à la transition écologique.

Le carnet de commandes de plus de 25 milliards de l'euro est confirmé comme important, diversifié et toujours en augmentant par rapport à l’année dernière. Le portefeuille, qui assure une bonne visibilité à moyen terme, est représenté à plus de 75% par les E&C non pétroliers et bénéficie de nouvelles acquisitions en 2020 pour environ 8,7 milliards d'euros (90% non liés au pétrole).

LE chiffre d'affaires d'environ 7,3 milliards d'euros (9099 millions d'euros en 2019) sont en ligne avec le scénario économique attendu. Parmi ceux-ci, 1 962 millions concernent le quatrième trimestre. Sur le plan des coûts, les objectifs d'efficacité d'environ 190 millions d'euros ont été atteints, dont 45 millions d'euros structurels, et une maîtrise importante des investissements techniques d'environ 280 millions d'euros. EBITDA ajusté de 614 millions d'euros (1226 millions d'euros en 2019), dont 123 millions au quatrième trimestre. EBIT ajusté à 23 millions d'euros (609 millions d'euros en 2019), dont une perte de 11 millions au quatrième trimestre.

Investissements techniques de 322 millions d'euros (336 millions d'euros en 2019), dont 80 millions au quatrième trimestre.

la structure financière est solide avec une réduction, par rapport au trimestre précédent, dedette financière nette, qui à la fin de 2020 s'élevait à 872 millionsi euros (environ 1,2 milliard d'euros après IFRS 16), grâce à une évolution favorable du besoin en fonds de roulement et à la refonte des investissements. Liquidité de plus de 2 milliards d'euros.

«Nous proposons des solutions pour lutter contre le changement climatique, la demande de réduction de l'empreinte carbone, le changement de paradigme énergétique et le besoin de mobilité durable à travers la création de pôles d'énergie verte offshore, des projets de captage et de stockage du CO2, la construction d'infrastructures pour le production, stockage et utilisation de l'hydrogène ", a déclaré Cao, tourné vers l'avenir, se disant convaincu que" au moment de la reprise économique, Saipem sera dans une position privilégiée qui lui permettra de rivaliser en tant que protagoniste dans l'acquisition nouveaux projets verts et d'infrastructure ".



© REPRODUCTION RESERVEE